Sommaire
Senior Actu

France - La Fédération hospitalière de France fait des propositions après la canicule


Après la crise sanitaire liée à la canicule qui a touché la France et provoqué une surmortalité d’environ 15 000 décès, la Fédération Hospitalière de France (FHF) a réuni un Conseil d’Administration exceptionnel le 24 septembre 2003.

Au vue des retards structurels très importants dans la prise en charge sanitaire et sociale des personnes âgées, la FHF propose un plan d’action global portant sur trois axes :

1) L’adaptation des structures aux enjeux démographiques et à la prolifération de la maladie d’Alzheimer.
Cet axe suppose un développement du soutien à domicile, avec un doublement du nombre de places de SSIAD, ainsi qu’une augmentation rapide de l’offre d’hébergement. Une recomposition hospitalière en direction de la gériatrie est également indispensable, notamment avec la création de services de court séjour gériatrique dans l’ensemble des établissements sièges de SAU.

2) L’augmentation du nombre de professionnels qualifiés.
D’ici cinq ans, il faudrait compter une infirmière pour neuf résidents et une aide-soignante pour cinq résidents. Cet objectif implique le développement de la formation en alternance, et de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

3) La réévaluation des financements collectifs consacrés à la prise en
charge sanitaire, sociale et médico-sociale des personnes âgées dans le
cadre de la création d’un cinquième risque. Ce nouveau risque regroupe la compensation des handicaps et l’hébergement, avec une participation des intéressés, sous condition de ressources.

La FHF précise que “ les besoins de soins médicaux et paramédicaux des personnes dépendantes doivent rester couverts, comme aujourd’hui par l’assurance maladie. La simplification des modalités d’allocation des ressources dans le secteur social et médico-social s’impose également, en s’appuyant sur les Conseils généraux. ”

La FHF recommande à l’ensemble de ses adhérents, dont les ratios d’encadrement sont situés en deçà des minima dans leurs structures d’hébergement, “ d’élaborer leurs propositions budgétaires sur cette base-plancher pour l’année 2004. ”


Publié le Vendredi 26 Septembre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 408 fois