Sommaire
Senior Actu

France - La FSU appelle les retraités à l'action le 20 janvier


En répondant à l'appel de la Fédération Syndicale Unitaire (FSU), des Unions Confédérales de Retraités, de la FGR-FP, les retraités du secteur public et privé s'étaient fortement mobilisés pour les actions décidées pendant la période du 18 au 21 octobre, indique un communiqué de la FSU.

Et d’ajouter que « tous les commentateurs ont souligné que la défense du pouvoir d'achat, celle des pensions de réversion, étaient un point central de cette mobilisation » et qu’en « décidant d'appliquer strictement les dispositions de la réforme Fillon, le gouvernement vient d'adresser une fin de non recevoir aux revendications des retraités et de leurs organisations. »

La FSU estime que « dans la fonction publique, le gouvernement a refusé, comme pour les salariés actifs, d'ouvrir des négociations sur le contentieux 2002/2004 et d'évaluer les conséquences en terme de pouvoir d'achat des différentes mesures décidées pour le 1er janvier : augmentation de la CSG pour les retraités imposables, augmentation du forfait hospitalier, augmentation de la part des dépenses de santé assumées par les ménages, notamment par le forfait de 1euros pour les actes médicaux. » Pour le syndicat, la revalorisation de 2% des pensions, loin de prendre en compte la réalité, prépare une perte du pouvoir d'achat encore plus importante.

« Alors que le traitement minimum de la Fonction Publique, du fait d'une mesure spécifique, liée à l'élévation du SMIC, augmentera en 2005 de 5,6%, la pension minimum n'est revalorisée que d'un peu plus de 2%. Dès la première année de l'application du plan Fillon, le décrochage du montant minimum garanti pour les retraités de la fonction publique du minimum de traitement pénalise fortement les retraités percevant le moins de ressources. En maintenant la coupure entre actifs et retraités, il interdit pour l'avenir que les retraités bénéficient des mesures indiciaires obtenues par les actifs et écarte les retraités du bénéfice des fruits de la croissance entraînant à court et moyen terme une paupérisation des retraités » ajoute cette fédération.

En conclusion la FSU appelle les retraités de la fonction publique à se mobiliser et à participer à l'action du 20 janvier prochain.


Publié le Jeudi 13 Janvier 2005 dans la rubrique Divers | Lu 2709 fois