Sommaire
Senior Actu

France – La CGT juge la suppression d’un jour férié inutile


Selon la CGT (Confédération générale du travail), la suppression d’un jour férié ne répond en rien à la prise en charge des personnes âgées. Le syndicat dénonce l’attitude du gouvernement qui, au lieu de mesurer l’ampleur du drame que nous venons de vivre, sort de son chapeau une vieille revendication patronale, supprimer les jours fériés. Selon l’organisation, la disparition du 8 mai n’amènera pas un centime à la protection sociale, puisque pour tous les salariés mensualisés, le 8 mai est férié, donc déjà soumis à cotisations. Il serait plus efficace, juge la CGT, de mettre un terme aux exonérations de cotisations patronales et de favoriser l’emploi et les salaires, condition d’une amélioration durable de tous les comptes sociaux. Il faudrait également « améliorer le pouvoir d’achat des pensions de retraites et plus généralement l’ensemble des prestations sociales, notamment l’APA » déclare le syndicat. La CGT estime que c’est toute la logique comptable des dépenses de santé qu’il faut remettre en cause pour répondre aux besoins et permettre aux personnes âgées de vivre dans la dignité avec des retraites récentes.


Publié le Vendredi 29 Août 2003 dans la rubrique Social | Lu 611 fois