Sommaire
Senior Actu

France - La CGT estime que le PERP est un retour à la rente viagère


Alors que le décret et l'arrêté permettant la mise en place du plan d'épargne-retraite populaire (PERP), viennent d'être publiés au journal officiel, la Confédération Générale du Travail (CGT) estime dans un récent communiqué qu’il s’agit d’un retour à la rente viagère.

Selon la confédération, « ce produit brouille la frontière entre retraite et épargne et aboutit à mélanger deux logiques totalement différentes » et d’ajouter que le « PERP est un produit pour les ménages les plus aisés », que les réductions d’impôts dont pourront bénéficier les souscripteurs ne concerneront que les ménages gagnant près de 20 000 euros par mois et que cela sera sans aucun effet sur les ménages les plus modestes.

De plus, selon la CGT « le rendement de l'épargne dépendra exclusivement de la situation des marchés financiers, le PERP ne garantit aucunement la revalorisation de la rente après la liquidation de la retraite », la confédération craint donc que le pouvoir d’achat des souscripteurs s’érode progressivement.

« Ce dispositif d'épargne-retraite est un retour à la rente viagère en vogue il y a un siècle » conclut la CGT, pour qui « il est indispensable de garantir de bonnes retraites aux générations futures et pour cela de rouvrir au plus vite le dossier des retraites. »


Publié le Mardi 27 Avril 2004 dans la rubrique Finances | Lu 1053 fois