Sommaire
Senior Actu

France – La Bred proposera son PERP à la rentrée prochaine


A partir de la rentrée prochaine, la BRED proposera son Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) qui sera inclus dans une offre dénommée « Duetto Retraite » qui couplera un contrat d'assurance-vie (le plan Evoluvie) au plan d’épargne.

Et d’ajouter que c’est une « façon […] de proposer à ses clients les opportunités offertes par le PERP dans une stratégie globale d'épargne et de préparation de la retraite. »

« En adhérant au PERP, les épargnants engagent leur confiance sur le long terme», souligne Christian Oyarbide, Président du directoire de Prépar-Vie. « Ceci mérite des précautions préalables et une réflexion qui fonde notre décision de ne finaliser notre proposition de PERP qu’en septembre, notamment après avoir eu connaissance des instructions fiscales ».

Le montant minimum des versements programmés sera de 30 euros par mois et de 230 euros pour un PERP à versements libres. Les frais sur versements seront dégressifs (de 5 à 1%) pour les PERP à versements libres et de 3% sur les versements programmés, option qui sera privilégiée.

Trois options de gestion sont prévues : « Sécuritaire » : les sommes versées seront investies dans le fonds en euros du PERP ; « Pilotée » : les sommes versées seront réparties entre le fonds en euros du PERP et un FCP 100% actions monde multigestionnaire, la part investie dans le fonds en euros étant plus importante (+ 1% par trimestre) au fur et à mesure que l'adhérent approche de la retraite, avec rebalancement en faveur des unités de compte en cas de baisse de la bourse. L'objectif étant d'optimiser le rendement de l'épargne tout en sécurisant progressivement les avoirs (désensibilisation) ; Enfin la gestion « Libre » : les sommes versées pourront être investies dans un large choix de supports (FCP, Sicav dont le fonds en euros du PERP. Dans cette option, la banque étudiera la possibilité d’une délégation de gestion au profit de Promépar Gestion, pour ses clients qui le souhaiteraient.

Aucuns frais n'existent dans la gestion pilotée où la désensibilisation est initiée par le gestionnaire. Pour la gestion libre les frais d'arbitrage seront de 0,50%.

En cas de décès de l'adhérent pendant la phase d'épargne, une rente viagère représentative de l'épargne accumulée pourra être versée à un bénéficiaire (conjoint ou non) à un âge prédéterminé. Il sera également possible d’opter pour le versement d’une rente temporaire immédiate d'éducation à des enfants mineurs au jour du décès de l’assuré, jusqu’à leur 25ème anniversaire.

Le nombre de fonds susceptibles d'être proposés dans le cadre du multisupport à gestion libre est de 28 en plus du fonds euros.


Publié le Lundi 2 Août 2004 dans la rubrique Finances | Lu 2400 fois