Sommaire
Senior Actu

France – L'habitat universel, un concept qui pourrait faciliter le maintien à domicile

Dans une société vieillissante, le maintien à domicile des personnes âgées va devenir l’un des enjeux majeurs de notre société. Dans cette optique, un logement adapté, devrait être un atout particulièrement important pour rester chez soi le plus longtemps possible. Revenons donc sur les Premières rencontres de l’Habitat Universel ou l’habitat pour tous, organisées par la société Coredex et son directeur Philippe Deliot-Lefèvre, qui se battent pour imposer ce concept auprès des architectes, des constructeurs, des pouvoirs publics mais aussi du grand public.


Les « Premières rencontres de l’habitat universel », organisées par la société Coredex, spécialisée dans ce domaine, ont eu lieu la semaine dernière au siège du Groupe Lafarge à Paris. Dans une salle remplie d’architectes, d’urbanistes, de promoteurs, de créateurs immobiliers, d’institutionnels, etc., Philippe Deliot-Lefèvre a présenté avec l’aide de son équipe, son concept d’Habitat Universel.

Qu’est-ce que l’Habitat Universel et à qui est-il destiné ? La réponse est assez simple. Il s’agit d’un habitat pour tous, adapté à tous les êtres humains, qu’ils soient handicapés, valides ou âgés. Comme le précise M. Deliot-Lefèvre, « je ne veux pas spécialiser l’habitat, je veux le traiter dans son ensemble ». Et d’ajouter : « avec l'habitat universel, je ne m’adapte plus au logement, c’est le logement qui s’adapte à moi ».

Il ne s’agit plus de réaliser des maisons et des intérieurs conçus pour telle ou telle personne ou pour tel ou tel type de handicap, mais de réaliser un habitat qui permette à tout un chacun de vivre sa vie sans obstacle, sans encombres. « On interdit encore aujourd’hui la vie de tous les jours, à des milliers de personnes parce que leur logement n’est pas adapté » souligne M. Deliot-Lefèvre.

En fait, le concept applique un ensemble de protocoles rationalisant l’aménagement des surfaces habitables. Il se veut un habitat durable, évolutif, adaptable, intergénérationnel et communicant. L’enjeu est d’utiliser toutes les dimensions de la modernité et de créer une meilleure aménité urbaine au quotidien, visant à renforcer le lien social et intergénérationnel et optimiser l’accueil des toutes les catégories d’habitants et réussir ainsi une réelle mixité sociale et urbaine.
France – L'habitat universel, un concept qui pourrait faciliter le maintien à domicile

France – L'habitat universel, un concept qui pourrait faciliter le maintien à domicile
Quelques exemples valent toujours mieux que de longs discours. Abaisser la hauteur des fenêtres –et celle des poignées- de 20 centimètres permettrait au plus grand nombre de les manier sans encombre. Les grands ne seraient pas gêner, ce serait plus pratique pour les personnes de petites tailles, mais aussi pour les handicapés en fauteuil roulant ou les personnes âgées qui ont parfois des difficultés à lever les bras. Autre avantage, cela permettrait au plus grand nombre de voir ce qui se passe dehors, même assis ou couché. Ce qui est souvent le cas, par exemple, des personnes âgées qui se trouvent en institution.

Autre exemple : construire des douches de sol dans les salles de bains systématiquement équipées d’une petite margelle permettant de s’asseoir pour faire sa toilette. Cela permettrait aux personnes handicapées de se laver sans avoir besoin de leur fauteuil et aux personnes âgées de rester assises pour assurer leurs appuis… Plus besoin d’aide pour prendre une douche. Et tout cela pour un coût supplémentaire marginal voire nul si le concept est intégré en amont de la réflexion, en amont de la construction.

Enfin, un dernier exemple un peu différent, qui souligne les bénéfices que nous devrions pouvoir tirer des nouvelles technologies dans l’habitat de demain. La société Legrand a lancé un système intitulé « In One by Legrand ». Son but : rendre la vie plus simple grâce à différents niveaux de confort, de sécurité et de communication. En schématisant à l’extrême, tout peut-être commandé à partir d’un simple bouton. Un seul interrupteur éteint toutes les lampes d’une maison, les volets et les stores peuvent s’ouvrir et se fermer seuls en fonction de la luminosité ou de la force du vent, je peux visionner qui sonne à ma porte sur l’écran de mon téléphone portable lorsque je suis en week-end, etc. Toutes ces fonctions peuvent être scénarisées et programmées. Même si cela peut sembler un peu futuriste, tous les produits existent déjà et pourraient permettre à terme, de faciliter et d’améliorer le maintien à domicile des personnes âgées.

France – L'habitat universel, un concept qui pourrait faciliter le maintien à domicile
L’arrivée de ce nouveau concept, ne signifie pas qu’il faut table rase de tout ce qui existe déjà. Il s’agit plutôt de réfléchir dès maintenant à la nature de l’habitat de demain. « Il est nécessaire d’y penser en amont. Si tout est intégré dès le départ, l’habitat universel ne devrait pas coûter plus cher. Le logement sera alors évolutif et pourra s’adapter à toutes les solutions de vie », précise Serge Tomasini qui travaille pour Coredex.

Ainsi, ce qui était encore il y a quelques temps un concept, une belle idée, semble en passe de devenir une réalité. De grands groupes s’y intéressent déjà : Lafarge, Legrand, Porcher, Somfy, etc. Les institutionnels commencent à réaliser qu’à prix équivalent, ils peuvent proposer les mêmes logements à des individus valides, des personnes handicapées et des seniors. Un office HLM n'a plus besoin d'adapter et de réserver certains appartements pour des personnes handicapées par exemple. Le même sert à tout le monde. Mr Taittinger, maire du 16ème arrondissement qui était présent lors de cette rencontre, s’avoue séduit par le concept et n’est pas contre l’idée de faire un test dans l’un des quartiers de sa mairie. A suivre.

D’ailleurs, selon les responsables de Coredex de nombreux projets sont en cours de programmation dans des villes comme Valenciennes, La Rochelle, Bourges, dans la banlieue toulousaine, etc. Un programme de 30 appartements (résidence de services privée, équipée pour recevoir des seniors et d’un centre d’accueil de jour) a été lancé dans la municipalité d’Olley en Meurthe et Moselle. Enfin, toujours selon Coredex, quatre autres résidences du même type devraient être livrées pour la rentrée 2005 en Charente-Maritime et trois sont programmées en Midi-Pyrénées. Dans un autre domaine, le groupe hôtelier Accor devrait adapter 400 chambres d’hôtels…

Dans un monde idéal, Mr Deliot-Lefèvre précise que ce concept devrait être appliqué à tout ce qui nous entoure : les transports, les infrastructures, les outils, ustensiles et autres objet les plus courants. Un bel appartement, fonctionnel et adapté c’est bien, mais il faut que le reste le soit aussi. A quoi sert un logement bâti sur le principe de l’habitat universel s’il est impossible de sortir de chez soi à cause des trottoirs trop haut, des stations de métro inaccessibles, etc.

C’est un peu le but du Comité Consultatif de l’Habitat Universel (CCHU) qui vient d’être lancé par Coredex et qui vise à fédérer tous les acteurs de ce marché et à créer un label ou une certification « Habitat Universel ». « Tout le monde est plein de bonne volonté, mais personne ne fait rien, les gens ne se rencontrent pas, pourtant l’habitat doit réellement évoluer » indique M. Tomasini en charge de ce comité.

« Il faut libérer l'habitant de toutes les contraintes domestiques qu'il peut rencontrer dans son logement. Si le handicap conserve heureusement un caractère exceptionnel, on devient tous vieux un jour » conclut Philippe Deliot-Lefèvre.

Pour en savoir plus :
Coredex - CCHU: 23 avenue de Mulhouse, 17000 La Rochelle
Tél & Fax. 05.46.94.50.26 et 05.34.66.59.16 ou 0660396998


Publié le Mardi 1 Février 2005 dans la rubrique Habitat | Lu 10094 fois