Sommaire
Senior Actu

France – L’espérance de vie des Français se rapproche de celle des Françaises


D’après une étude publiée hier par l’INED (Institut National d’Etudes Démographiques), l’espérance de vie des hommes et des femmes continue d’augmenter en France mais l’écart entre les deux sexes s’est réduit depuis une vingtaine d’années, pour atteindre 7 ans aujourd’hui contre 8,2 en 1980.

L’espérance de vie moyenne des deux sexes ne cesse de progresser depuis des décennies, selon l’INED qui a étudié six pays industrialisés (France, Angleterre/Pays de Galles, Etats-Unis, Suède, Italie, Japon). Entre 1950 et 2003, la France est passée de 63.5 à 75.9 ans pour les hommes et de 69.2 à 82.9 ans pour les femmes.

L’avantage du sexe féminin tend pourtant à se réduire sensiblement depuis 1992. Raison invoquée: les hommes semblent enfin adopter des comportements favorables à la santé connues depuis longtemps des femmes. Outre l’avantage biologique innée des femmes, estimé à 2 ans, c’est effectivement « l’explosion des accidents de la route et la montée des cancers du poumon dus à la consommation de tabac » qui a longtemps justifié l’écart important d’espérance de vie entre les deux sexes. La baisse du pourcentage de fumeurs dans les années 80 et 90 est jugée « déterminante » par France Meslé, auteur de l’enquête.

L’INED affirme toutefois que la tendance actuelle n’est pas irréversible. L’exemple du Japon, seul pays étudié où l’écart hommes/femmes continue de progresser en faveur du sexe féminin, est révélateur. « Même avec les niveaux d’espérance de vie les plus élevés au monde, les inégalités entre hommes et femmes peuvent encore s‘accroître. Les inégalités de mortalité hommes/femmes ne sont sans doute pas près de s’estomper ». La progression des maladies respiratoires chez l’homme est notamment avancée pour expliquer la mortalité au-delà de 80 ans, encore supérieure à celles des femmes.

Grégory Glavier © Senioractu.com 2004


Publié le Jeudi 3 Juin 2004 dans la rubrique Divers | Lu 585 fois