Sommaire
Senior Actu

France - L’Unassad signe l’accord cadre national pour le développement de l’apprentissage

L’Union Nationale des Associations de Soins et Services à Domicile (Unassad), avec une vingtaine d’autres branches professionnelles, a signé le 19 avril dernier avec l’Etat, en la présence de Jean-Louis Borloo, ministre de l’Emploi, du travail et de la cohésion sociale et de Laurent Hénart, secrétaire d’Etat à l’Insertion professionnelle des jeunes, l’accord cadre national pour le développement de l’apprentissage.


L’Unassad souhaite, à travers cet accord, s’engager dans la voie du développement de l’apprentissage. Et de préciser qu’il s’agit d’une « première dans le domaine des services, aides et soins à domicile. Non soumis aujourd’hui à la taxe d’apprentissage, il s’agit désormais pour notre secteur de trouver les modalités de financement adaptées, en collaboration avec le ministère ».

Dans le cadre de la loi de programmation pour la cohésion sociale, promulguée le 18 janvier 2005, cet accord définit les objectifs suivants :

- adaptation et modernisation de l’offre de formation,
- amélioration de la qualité du déroulement des formations dispensées,
- amélioration des conditions de vie des apprentis,
- accès des jeunes personnes handicapées à l’apprentissage.

Pour cet organisme, ces orientations générales devront être relayées par un accord spécifique pour l’activité de l’aide et de services à domicile puis déclinées au niveau des régions.

« L’objectif, à travers ces mesures, est d’attirer de nouveaux jeunes vers les métiers des services, aides et soins à domicile, en cohérence avec le plan de développement des services à la personne présenté le 16 février dernier par Jean-Louis Borloo » conclut l’Unassad.


Publié le Jeudi 21 Avril 2005 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 2074 fois