Sommaire
Senior Actu

France - L'Insee se penche sur le bénévolat informel et la place des seniors au travail


Dans le numéro d’avril d’Economie et Statistique édité par l’Insee, deux thématiques sont abordées : les services informels entre ménages d’une part et les travailleurs âgées face à l’emploi d’autre part.

L’enquête réalisée par l’Insee en 1998/99 révèle que près d’un Français sur deux rend des services informels, c’est-à-dire des services non rémunérés rendus hors foyer et hors cadre organisé. Par cette enquête, qui s’intéresse notamment aux services que des particuliers rendent à d’autres ménages, l’Insee met en valeur les profils des bénévoles ainsi que les réseaux de réciprocité qui motivent ces actes gratuits. On constate ainsi différents profils selon les types de services, l’appartenance ou non au réseau familial, et bien évidemment les impératifs personnels.

En seconde partie, une analyse détaillée de la place des seniors sur le marché du travail met aussi l’accent sur le vieillissement des effectifs des entreprises, le statut des quinquas dans le privé ainsi que sur la productivité des salariés âgés. Les entreprises semblent encore peu préparées pour répondre aux premiers boomers arrivant à l’âge de la retraite, à l’allongement de l’espérance de vie, aux départs en retraite tardifs et aux objectifs européens qui visent un taux d’emploi « senior » de 50% d’ici 2010. Pourtant, 20% des emplois sont occupés par un senior et cette proportion est en constante hausse depuis 1996. On note d’importantes disparités entre les secteurs. Sur-représentés dans l’industrie, la finance et l’immobilier, les seniors occupent des postes mieux payés et plus qualifiés que leurs cadets. Il semble de plus y avoir une corrélation entre l’évolution de la productivité et les salaires.

Économie et Statistique n° 368
127 pages - 7,40 euros


Publié le Mardi 4 Mai 2004 dans la rubrique Social | Lu 1349 fois