Sommaire
Senior Actu

France - Journée portes ouvertes pour découvrir un nouvel EHPAD de l'AREPA à Colombes

En prévision de l’ouverture prochaine de son nouvel EHPAD, la résidence Marcelle Devaud à Colombes (Hauts-de-Seine), l’AREPA propose aux professionnels uniquement (élus, institutionnels et prescripteurs) de découvrir cette structure lors d’une journée portes ouvertes qui aura lieu le 18 mars prochain.


Ce nouvel établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Epadh) de l’Association des résidences pour personnes âgées (AREPA) a été sollicité par la mairie de Colombes et l’Office Départemental d’HLM des Hauts-de-Seine. Il comportera 82 lits, dont 24 en deux unités de vie protégées pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.

Entouré d’espaces verts, est situé à proximité de la gare « Colombes-Le stade », ce programme s’inscrit dans la politique de l’habitat de la Ville de Colombes et dans le schéma gérontologique.

Selon un communiqué de l’association, « la création de cette résidence, à proximité de Paris, répond à un déficit de places avéré et à un besoin en places pour personnes désorientées, les établissements existant à Colombes ne disposant pas d’unités spécifiques. Elle pourra, bien entendu, accueillir des personnes venant des communes environnantes […]».

Dans le cadre des unités protégées, l’agencement des espaces intérieurs est fonction du mode de vie des personnes âgées désorientées : grande aire de vie composée d’une terrasse extérieure sécurisée par exemple. Ces unités sont ouvertes sur un espace de déambulation et les logements des résidents. L’accueil sur un plateau unique permet une organisation « optimale » des soins et de la surveillance. Dans sa chambre, individuelle, le résident peut recréer son univers avec son mobilier et ses objets personnels. Les couloirs bénéficient de lumière naturelle et les halls d’accueil « dégagent une impression de sécurité » et une signalétique adaptée doit permettre une circulation aisée d’un lieu à un autre.

Le projet prévoit que les familles seront « partie prenante de la vie de l’établissement » grâce à la mise en place d’un conseil de la vie sociale qui devrait « contribuer à créer plus de convivialité entre les familles, les résidents et l’équipe ». Les repas sont considérés comme un « moment privilégié, la gourmandise et la diététique n’étant pas incompatibles ».

Et l’AREPA de rappeler que « les soins médicaux sont essentiels ». « Le personnel est formé à l’écoute du résident et se doit de le soutenir dans ses peurs et ses souffrances » indique le communiqué. Le dossier de soins du résident constitue le pivot du projet de soins. Son contenu n’est pas uniquement centré sur le recueil de données médicales, il porte également sur la connaissance multiforme du résident et met en évidence les particularités psychosociales et historiques de la personne âgée.

De plus, diverses thérapeutiques corporelles et de réadaptation fonctionnelle devraient aider le résident à conserver son autonomie : expression corporelle, groupe de paroles, de lecture, ateliers mémoire, stimulation…

L’AREPA a également pour priorité la qualité de l’accompagnement de fin de vie, grâce à une présence attentive de son personnel et le respect de la dignité. Par ailleurs, elle se donne pour objectif de constituer, de former et d’animer des équipes d’accompagnement qui réuniront soignants, bénévoles et membres de la famille.

L’AREPA s’annonce comme la première association de France en matière de gestion de maisons de retraite. Elle a été créée en 1964 à l’initiative de la SCIC (filiale immobilière de la CDC). Elle gère aujourd’hui 44 logements-foyers et 23 Ehpad, dont un exclusivement réservé aux Alzheimer à Issy-les-Moulineaux (92). Elle gère également un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), intégré à la résidence médicalisée de Choisy-le-Roi.

La résidence Marcelle Devaud (ancien maire de Colombes) se situe à l'angle des avenue Joseph Antoine et rue Jean-Jacques Rousseau.

Portes Ouvertes réservées aux professionnels le 18 mars sur site de 10h à 17h. Une autre journée devrait être organisée plus tard pour le public.


Publié le Lundi 28 Février 2005 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 2639 fois