Sommaire
Senior Actu

France - Interview de Mounia Chbani, animatrice et coordinatrice du projet Vectorat


Le projet Vectorat souhaite, face aux évolutions démographiques ainsi qu’aux profondes mutations du marché du travail rendre plus accessible, aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises, l’information relative principalement au marché de l’emploi des travailleurs en deuxième partie de vie professionnelle.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est le programme Equal ?

Equal est un programme d’initiative communautaire dont l’objectif est la coopération transnationale pour la promotion de pratiques nouvelles de lutte contre les discriminations et inégalités de toute nature, en relation avec le marché du travail.

EQUAL constitue un laboratoire, en vue d’élaborer et de diffuser de nouvelles manières de mettre en œuvre les politiques de l’emploi en référence au « Plan National pour l’Emploi et à la Stratégie Européenne pour l’Emploi ». Celles-ci concernent tant les personnes qui cherchent à accéder au marché de l’emploi que celles qui en font déjà partie. Pour la France, un des thèmes prioritaires d’EQUAL, (il en existe huit au total) porte sur la question de la gestion des âges et le maintien dans l’emploi des « travailleurs vieillissants ».

Ce programme fonctionne essentiellement à travers des projets intégrés, conduits par des partenariats de développement comme le projet Vectorat

Pouvez-vous nous décrire en quoi consiste le projet Vectorat ?

Vectorat est une union d’experts et d’acteurs (ANDCP-IDF, APEC, CEMS, CFDT-IDF, CNAM-INETOP, CNASEA MCC Mobilités, MEDEF-IDF, OPCAREG-IDF, QUINCAPITAL). Leurs objectifs, face aux conséquences des évolutions démographiques et des mutations du marché du travail (départ massif, vieillissement des salariés et allongement de la vie professionnelle), est de concourir ensemble aux nécessaires évolutions des représentations et des pratiques en matière de gestion des âges. Ceci, afin de permettre aux entreprises d’accroître leur performance et aux personnes, notamment en deuxième partie de vie professionnelle, de développer leurs compétences.

Pour cela, en partenariat avec le projet TRED en Irlande et le projet Kovo en Finlande, Vectorat développent des activités pour :
a/ aider à la prise de conscience des différents acteurs, notamment les salariés et les DRH, par la compréhension du problème : approches démographique, économique, sociologique, psychologique, etc.
b/ accompagner les changements dans les entreprises par l’apport de méthodologies et d’outils
c/ contribuer à la démultiplication des actions par le repérage, la création et la diffusion de bonnes pratiques.

Plus concrètement, Vectorat intervient au niveau des salariés mais aussi des DH ? De quelle manière ?

En leur proposant de participer à la démarche de "management positif des âges et des compétences". Celle-ci comprend trois volets :

a- Une étude diagnostic qui permet de développer une vision objective des changements démographiques et des champs impactés dans chaque entreprise. Cela nous permet d’établir un diagnostic démographique, d’analyser leurs pratiques « ressources humaines » en lien avec leur démographie d’entreprise et de préconiser des plans d’actions.

b- Nous proposons ensuite aux RH concernés par la conduite du changement de participer à un séminaire de mise en œuvre d’une méthodologie de l’action afin de construire un plan d’action adapté à leur entreprise et à son environnement en concertation avec tous les acteurs de leur entreprise.

c- Un premier plan d’action intégré en faveur des salariés de plus de 45 ans possédant une expérience de plus de 10 ans dans l’entreprise est proposé systématiquement. Son objectif est d’aider les salariés et les entreprises à anticiper ensemble les évolutions liées à l’âge et à l’ancienneté des salariés et à dynamiser et optimiser les parcours professionnels en lien avec l’évolution des métiers et des marchés.

Quels sont vos clients et sur quels type de problématique intervenez-vous ?

La caractéristique commune de la vingtaine d’entreprises, de toutes tailles et tous secteurs, qui se sont engagées dans la démarche "management positif des âges et des compétences", est que l’effectif de leurs salariés âgés de 50 ans et plus dépassera les 25 % de l’effectif total dans 5 ans à venir. Pour la moitié d’entres elles, c’est déjà le cas aujourd’hui.

Certaines devront très prochainement faire face à des départs importants, sur des métiers sensibles et où il existe déjà des pénuries de compétences et souhaitent organiser par exemple dans le secteur médical la transmission de l’expérience dans un même collectif de travail entre métiers différents .

D’autres encore s’interrogent sur comment valoriser l’expérience de leurs salariés seniors et leur permettre de s’adapter à l’évolution de leur métier dans un contexte de mutation de leur marché, par exemple l’impact de l’accord national interprofessionnel sur les salariés des organismes de formation.

Quel est le rôle de MCC Mobilités en tant que coordinateur de ce programme ?

Dans le cadre de cette interview je n’ai abordé que trois activités sur les huit activités régionales que comprend ce programme. J’invite les lecteurs à découvrir les autres activités régionales et transnationales sur le site de Vectorat.

Tous les partenaires impliqués dans Vectorat ont mis et continuent de mettre en œuvre des actions permettant un "management positif des âges et des compétences". Mais toutes ces actions individuelles auront plus de poids si elles s’effectuent d’une manière concertée. Il en est de même si tous les partenaires engagés sur un même sujet se mobilisent ensemble. Concrètement, notre rôle est d'installer une synergie sur ce thème au niveau de la région « Île-de-France » en s'appuyant sur les travaux et les activités de tous les partenaires afin de capitaliser des pratiques tant régionales qu'européennes, de construire des outils et des actions de formation et enfin de contribuer à la diffusion des bonnes pratiques.


Publié le Lundi 22 Mars 2004 dans la rubrique Emploi | Lu 1261 fois