Sommaire
Senior Actu

France - Incontinence urinaire de la femme : de nouvelles recommandations sur la prise en charge


L’Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES) a réactualisé ses recommandations concernant l’incontinence urinaire, annonçait la semaine dernière un communiqué de cette agence. Les recommandations portent sur la prise en charge en médecine générale de l’incontinence urinaire chez la femme âgée de plus de 15 ans, non enceinte, précise l’ANAES.

Ce phénomène, qui se définit par toute fuite d’urine involontaire, touche entre 10 et 53% des femmes. Peu d’entre elles cependant consultent, n’étant pas conscientes de la possibilité d’une prise en charge, mais aussi parce que le sujet reste tabou, affirme l’Agence qui recommande d’abord de rechercher activement l’incontinence urinaire chez toute femme qui consulte en médecine générale.

Parmi les principaux facteurs de risque : l’âge, des antécédents de grossesse, l’obésité, l’activité physique intensive, ou encore l’énurésie (forme particulière d'incontinence qui se manifeste chez l'enfant par l'incapacité à retenir ses urines la nuit) dans l’enfance.


Publié le Mardi 10 Février 2004 dans la rubrique Santé | Lu 373 fois