Sommaire
Senior Actu

France – GDP Vendôme dénonce le gel des subventions publiques des EHPAD


Un communiqué de décembre 2003 de GDP Vendôme - groupe qui exploite près d’une quarantaine de résidences pour personnes âgées dépendantes - dénonce l’absence de mesures préventives de la part des pouvoirs publics dans le domaine de l’assistance aux personnes âgées.

Pour preuve de cette lacune, Jean-François Gobertier, président de GDP Vendôme rappel que « le gouvernement a stoppé net en 2003 le plan de financement des EHPAD (Etablissements d’hébergement pour personnes âgée dépendantes). » Ainsi, au lieu des 180 millions d’euros de subvention prévus, « aucune somme n’a pu être mobilisée, interdisant de facto la signature de 1 800 conventions tripartites (entre les établissements, le conseil général et la Dass). Autant de résidences dont l’ouverture a été reportée voire même annulée… »

M. Gorbetier affirme que GDP Vendôme a alors été contraint d’anticiper et d’autofinancer ses résidences qui n’ont pu obtenir leur conventionnement : « subvention ou non, le groupe offre un personnel qualifié, salarié et à demeure. » S’il entend poursuivre cette politique volontariste, le président met toutefois en garde les pouvoirs publics s’ils ne relancent pas rapidement les conventions tripartites : « sans l’initiative de groupes privés, ce sont des départements qui seront privés à l’avenir de résidences EHPAD conventionnées. » Conventions qui garantissent le respect des normes de sécurité, des équipements adaptés, un personnel qualifié et une transparence de fonctionnement.


Publié le Mercredi 21 Janvier 2004 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 955 fois