Sommaire
Senior Actu

France – Fillon veut 'rentrer dans le vif du sujet'


François Fillon a affiché hier mercredi 18 juin en conseil des ministres, sa détermination à mener à bien le vote de la réforme à l’Assemblée. Il a déploré cependant la lenteur du débat parlementaire. « Je voudrais bien que l’on rentre dans le vif du sujet, c’est-à-dire que le débat aborde des articles qui soient des articles normatifs, ceux qui n’énoncent pas seulement des grands principes et des règles générales » a-t-il déclaré. En effet, après plus d’une semaine de discussion, les députés en sont encore à plancher sur le 5ème article d’une loi qui en compte 81. Cependant M. Fillon qui avait déjà exclu de recourir au 49-3 a également refusé d’utiliser la procédure du vote bloqué (vote de plusieurs articles en même temps).

Dans ces conditions, le ministre des Affaires sociales n’est pas prêt d’obtenir le vote de la loi d’ici le 25 juin, objectif préalablement fixé. De surcroît des attaques commencent à pointer dans son propre camp : toujours dans la journée du 18 juin, une poignée de députés d’un nouveau club « Démocrates » représentant l’aile gauche de l’UMP, a déposé un amendement qui vise à augmenter de 1% la taxe sur les sociétés afin d’améliorer le financement de la réforme. Cette mesure avait même été présentée à l’identique par les Verts quelques jours plus tôt, ce qui a provoqué les railleries de la gauche. Cependant même si les députés frondeurs ont été rappelés à l’ordre par le président du groupe Jacques Barrot, ce « tir ami » montre que Fillon n’en a pas fini avec les difficultés.


Publié le Jeudi 19 Juin 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 344 fois