Sommaire
Senior Actu

France – Exposition à Lyon sur ''L’histoire de la chanson française sous l’occupation''


Jusqu’à fin mars, le Centre d'histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon (69) propose l'exposition « Chantons sous l'Occupation. » Cette rétrospective présente le rôle culturel, politique et social de la chanson en France de 1937 à la Libération. A partir d'archives, de partitions, de documents visuels et sonores, l'exposition évoque le rôle des différents genres musicaux, tels que la chanson de variété, la chanson traditionnelle, les chants patriotiques, les chants pétainistes, les chants de Résistance.

Parmi celles-ci, certaines sont restées célèbres. « Et tout ça, ça fait d'excellents Français », par Maurice Chevalier ou « Je suis seule ce soir », par Léo Marjane qui sont de véritables témoignages sur la « drôle de guerre. »

D'autres mélodies moins connues restituent, elles aussi, la vie de cette époque : « Méfie-toi de la patrouille », de Georgius, tentent de sourire du quotidien d'un pays occupé, tandis que « Y'a du rutabaga » de Fernandel, aborde les restrictions par l'humour.

A travers l'histoire de Marie Dubas l'exposition traite aussi du racisme et de l'exclusion d'artistes. Cette chanteuse d’origine juive, grande vedette avant-guerre, auteur de « Mon légionnaire », subit dès 1940 le déchaînement des nazis. Elle se produit en zone sud où les directeurs de salles la tolèrent en raison de son succès, mais devra pourtant se réfugier en Suisse dès 1942.

Renseignements :
Centre d'histoire de la Résistance et de la Déportation
14, avenue Berthelot
69007 Lyon
tél. : 04 78 72 23 11
fax. : 04 72 73 32 98


Publié le Mardi 9 Décembre 2003 dans la rubrique Culture | Lu 892 fois