Sommaire
Senior Actu

France – Etude du CNC sur les pratiques cinématographiques des seniors


Le Centre national de la cinématographie –CNC- a réalisé une enquête sur les pratiques cinématographiques des seniors français –50 ans et plus. L’objectif principal de cette étude était d’analyser leurs habitudes de consommation, leurs comportements, leur perception du cinéma et d’en mesurer les évolutions. En 2002, la population cinématographique des 50 ans et plus -individus étant allé au moins une fois au cinéma dans l’année- totalisait 8 millions de personnes, soit quatre seniors sur dix ; contre six français sur dix en général. L’âge de 50 ans marque ainsi une première diminution de la fréquentation des salles obscures, qui s’accélère après 60 ans. C’est sans doute parce que les seniors actuels n’ont pas grandi dans une société de loisirs, mais dans une société dominée par le travail. Cette baisse de fréquentation du cinéma après 50 ans devrait donc s’estomper avec les futures générations de seniors. Les assidus -au moins une fois par semaine- sont surtout jeunes -50/57 ans-, de la région parisienne, actuels ou anciens CSP +, et bien équipés en audiovisuel domestique. Quant aux six seniors sur dix qui ne vont jamais au cinéma, ce sont généralement des gens âgés, ruraux et sans équipement audiovisuel autre que la télévision. Malgré tout, les seniors vont de plus en plus au cinéma : en 1975, ils étaient seulement 16,6 % à se rendre dans les salles obscures ; contre 39,9 % en 2002. Cette étude a été réalisée au printemps 2003 par Advent Cinéma auprès de 791 individus de plus de 50 ans.



Publié le Vendredi 10 Octobre 2003 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 1621 fois