Sommaire
Senior Actu

France – Eric Fréquelin condamné à 5 mois de prison avec sursis


Le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a condamné mercredi 21 janvier le directeur de la maison de retraite de Livry-Gargan, où 14 pensionnaires avaient trouvé la mort à la suite d'un incendie en décembre 1998, à cinq mois d'emprisonnement avec sursis. Une peine moins sévère que les deux années de sursis demandées le 19 novembre dernier par le procureur de la République.

A la sortie du procès, M. Fréquelin a déclaré qu’il était difficile pour lui d’être reconnu coupable alors qu’il avait le sentiment de n’avoir « jamais défailli dans l’exercice de [ses] fonctions. » Des parents de victimes ont quant à elles jugés cette peine « scandaleuses. »

Le directeur de la maison de retraite était poursuivi pour « homicides et blessures involontaires » et « destruction involontaire de biens immobiliers par incendie». L'Adehpa (Association des directeurs d'établissement d'hébergement pour personnes âgées) qui soutenait M.Fréquelin, annonce dans un communiqué que « sanctionner un directeur qui a consacré sa vie professionnelle à l'accompagnement des personnes âgées (...) reste fondamentalement injuste. »


Publié le Vendredi 23 Janvier 2004 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 968 fois