Sommaire
Senior Actu

France – Emploi seniors : rencontre patronat et syndicats au siège du Medef le 11 février


Le patronat et les cinq syndicats représentatifs se rencontreront au siège du Medef le 11 février prochain afin de définir ensemble un calendrier de négociations sur plusieurs thèmes, dont l'emploi des seniors, a indiqué récemment la CFE-CGC.

La CFE-CGC a été le premier syndicat a être reçu en bilatéral par le Medef, qui souhaite lancer des négociations interprofessionnelles sur la pénibilité au travail et l'emploi des seniors.
De son côté la CFDT a été reçue le vendredi 28 janvier, avant la CGT et FO le 4 février et la CFTC le 10.

« Nous avons rappelé au Medef qu'en plus des négociations sur la pénibilité et l'emploi des seniors, nous étions en attente de négociations sur la convention de reclassement personnalisé (CRP) prévue par le plan de cohésion sociale, et sur le télétravail en application d'un accord européen », a expliqué à l'AFP Alain Lecanu (CFE-CGC) à la sortie de la réunion. « Le Medef a reconnu qu'il fallait traiter les quatre sujets. Le principe a été retenu d'aborder le 11 février une méthode de travail sur ces quatre thèmes : pénibilité, seniors, CRP et télétravail, notamment pour savoir dans quel ordre » les sujets seront abordés, a-t-il indiqué. Le Medef et la CFE-CGC ont abordé certaines « grandes pistes » concernant l'emploi des seniors, comme la formation professionnelle, le tutorat ou la retraite progressive, a-t-il indiqué.

Pour la CFDT, cette rencontre sera l'occasion « d'afficher sa volonté de relancer la politique contractuelle, et donc de parvenir à des accords, dans l'intérêt des salariés et des entreprises » Et de préciser que « pour la pénibilité au travail, l'objectif premier doit être de la réduire et d'améliorer les conditions de travail de tous, tout en donnant à certains salariés anciens des possibilités de cessations d'activité anticipées ». Quant aux seniors « face au retournement démographique qui s'amorce, il s'agit d'abord d'empêcher leur éviction prématurée […] et de leur redonner une vraie place dans l'entreprise en terme de reconnaissance de leur expérience, de possibilités de formation etc. » En conclusion, pour la CFDT, « négocier l'emploi des seniors c'est aussi s'inscrire dans la sécurisation des carrières professionnelles ».


Publié le Mardi 1 Février 2005 dans la rubrique Emploi | Lu 2546 fois