Sommaire
Senior Actu

France - Echanges interculturels visant à valoriser la mémoire des migrants aînés polonais

Comment la mémoire des polonais vivant en France peut-elle devenir une source d'action pédagogique pour l'Education nationale ? Tel a été le questionnement qui a sous-tendu le projet mené par Frédéric Praud, écrivain public, dans le cadre de la saison polonaise en France.


Ce projet d'échanges interculturels vise à valoriser la mémoire des migrants aînés polonais auprès des jeunes scolarisés . Débutée en février 2003, il a pour origine une réflexion sur l'utilisation de la mémoire des aînés dans les divers processus éducatifs et travaux intergénérationnels menés par l'écrivain au sein des établissements publics et des collectivités locales.


Objectifs

Faire témoigner les migrants polonais sur leur parcours de migration de la Pologne à leur lieu de vie en France devant des élèves ou des jeunes des établissements français partenaires.

Faire travailler deux générations sur le processus de migration, réfléchir sur son sens et sur les difficultés d'intégration

Créer des jumelages européens entre les écoles françaises et polonaises (transmission des témoignages réalisés aux villes dont les migrants polonais sont originaires).



Démarche

Le travail intergénérationnel et pédagogique de mise en relation et d'écriture des biographies est réalisé par des écrivains publics biographes sous l'égide de l'association Paroles d'hommes et de femmes .

Le récit s'organise autour d'une même thématique : enfance en Pologne, vie familiale, situation de la Pologne avant la migration, parcours de migration, intégration en France, description des multiples emplois et de la société française en général et description du lieu de vie actuel. Ainsi, les jeunes français et polonais peuvent prendre conscience de l'évolution de chaque société, de l'évolution de l'Europe.

Une intense collaboration avec les professeurs, les établissements scolaires et Paroles d'hommes et de femmes est nécessaire. Le choix des classes participants aux questionnements des témoins avec l'écrivain public est fait par les professeurs. Un pré-questionnement peut être envisagé pour préparer les élèves aux rencontres.

Publics cibles

- Les jeunes âgés de 13 à 19 ans (de la 4ème à la terminale)
- Les professeurs d'histoire et de géographie, de français, de littérature, de polonais, d'éducation socioculturelle
- Les aînés migrants polonais âgés de 50 à 95 ans : nés en Pologne, arrivés en France au cours des diverses vagues de migration - avant 1940, 1948/55, 1970, 1980
4 témoins de Paris ; 8 témoins dans le Nord-Pas-De-Calais ; Un témoin de Nevers ; Un témoin de Toulouse ; Un témoin d'Angers.



Déroulement

- Intervention de l'écrivain public biographe devant les élèves : présentation de son métier, sa démarche et du projet sur la mémoire polonaise
- Réalisation par les élèves d'un travail sur l'histoire de la migration polonaise dans la région.
- Recherche de témoins par l'écrivain public en lien avec les réseaux associatifs polonais (les élèves peuvent proposer des personnes susceptibles d'être témoin).
- Réalisation des récits par l'écrivain public :
- Présentation du récit par le témoin migrant devant les élèves (durée : 2 fois 2 heures)
Les élèves, s'ils le souhaitent, peuvent s'essayer à l'écriture du récit biographique en parallèle au travail d'écriture de l'écrivain public.
- Préparation par les élèves français d'un chapitre destiné aux élèves polonais, les présentant eux , leur établissement, leur ville et leur région



Partenaires de l'opération

L'Education nationale : le ministère, le rectorat d'académies concernées, les directeurs d'établissements concernés, l'inspectrice de l'enseignement du polonais en France, les professeurs
Le ministère des Affaires sociales, Direction aux population et aux migrations
Le Fasild
La DIV
Le secrétariat d'Etat aux personnes âgées
L'Afaa (ministère des affaires étrangères)
Les associations franco-polonaises

Le projet 100 témoins pour 100 écoles a obtenu le label du ministère des Affaires étrangères et du commissariat polonais de l'année de la Pologne en France saison 2004.

11 établissements scolaires engagés : Créteil, Villeneuve d'Ascq, Roubaix, Sin-le-Noble, Saint Vaast, Lille, Lens, Béthune, Nevers, Toulouse, Angers
14 classes de 30 élèves soit 420 jeunes
14 témoins migrants polonais
14 récits biographiques réalisés

Contact :
Paroles d'hommes et de femmes
10 rue Erad 75012 Paris
01 43 46 86 59 - 06 32 53 16 06
email


Publié le Jeudi 24 Février 2005 dans la rubrique Intergénération | Lu 3719 fois