Sommaire
Senior Actu

France – D’après l’Insee, l’insécurité de l’emploi s’est concentrée sur les plus de 55 ans


Economie et Statistique, une des revues éditées par l’Insee, présente dans son numéro 366 du mois de décembre une étude de Luc Behaghel intitulée : « Insécurité de l’emploi : le rôle protecteur de l’ancienneté a-t-il baissé en France ? »

Ainsi, il apparaît que l’insécurité de l’emploi, mesurée par le taux de transition annuel des hommes de l’emploi vers le non-emploi, a considérablement augmenté entre 1975 et 2000 dans notre pays.

L’auteur de l’étude observe aussi que, contrairement à ce qui a été observé aux États-Unis, les salariés d’âge médian possédant une ancienneté conséquente dans leur entreprise ont été remarquablement épargnés. Ainsi, la hausse de l’insécurité s’est concentrée sur les salariés de moins de dix ans d’ancienneté et sur les salariés de plus de 55 ans.

Toujours selon l’étude, ces résultats ne peuvent s’interpréter uniquement par des chocs technologiques, par la hausse de l’incertitude ou par l’évolution de la protection de l’emploi. Luc Behaghel émet l’hypothèse qu’un déclin des contrats de long terme sans rupture des contrats existants est compatible avec les principaux faits observés. Une hypothèse qui permet en particulier d’interpréter la différence constatée avec les États-Unis et offre une piste d’explication du maintien des préretraites en France sur la période observée.


Publié le Mercredi 7 Janvier 2004 dans la rubrique Emploi | Lu 477 fois