Sommaire
Senior Actu

France - Corem, le complément de retraite des fonctionnaires


France - Corem, le complément de retraite des fonctionnaires
Les membres de la fonction publique peuvent désormais cotiser pour améliorer leur retraite, auprès du Corem - COmplément REtraite Mutualiste. Anciennement nommé CREF - Complément REtraite de la Fonction publique – il permet l'obtention d'un complément mensuel dès l’âge de 60 ans et cela sans condition de cessation d'activité. Les adhérents devront cotiser au minimum pendant trois ans faute de quoi le contrat sera jugé "à fonds perdus". Le montant des cotisations minimum est de 150 euros par an ou de 20 euros prélevés en 10 fois. Chaque somme versée est ensuite convertie en points. Ces derniers ne pouvant pas dépasser un total de 8 000 sur l'ensemble du temps de cotisation. Ces points permettront de déterminer le montant du complément de la retraite qui est établit par le Corem. Il ne peut en aucun cas dépasser les 4 590 euros annuel. Afin d’obtenir cette somme maximale dès 60 ans, une personne de 48 ans par exemple, devra verser 6 450.70 euros par an, jusqu'à son départ en retraite. Peuvent également profiter de l'offre les membres des mutuelles de la Fonction publique, les conjoints, concubins et pacsés, à condition d'avoir entre 18 et 54 ans. Le Corem est un projet approuvé par un arrêt du 23 décembre 2002. Son application récente s'explique en raison du passage de la CREF au Corem, ce qui a nécessité une longue réorganisation.


Publié le Vendredi 18 Juillet 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 1017 fois