Sommaire
Senior Actu

France - Conséquence de la canicule : B. Delanoë souhaite moderniser les services aux personnes âgée


Le maire de Paris Bertrand Delanoë a rendu visite ce matin aux personnels du centre d’action sociale de la ville de Paris (CASVP) du 19ème arrondissement pour les remercier du travail fourni pendant la canicule et réfléchir ensemble sur les leçons à tirer de cet épisode dramatique. Il a annoncé que l’état-civil avait enregistré 1 474 décès dans la capitale entre le 1er et le 18 août, soit 836 décès de plus que l’année dernière à la même période. La surmortalité n’est, selon lui, pas exclusivement due à un défaut d’information, mais plutôt à une « situation exceptionnelle comparable à une catastrophe naturelle », à un « système hospitalier dépassé » et à un « système social débordé malgré les nombreux efforts ». Rendant hommage au travail de prévention et d’encadrement « très intensif, généreux et extrêmement utile » réalisé par le CASVP, il a écouté les témoignages de plusieurs assistants à domicile : la mobilisation de l’ensemble du personnel a « au moins évité l’affolement chez les plus fragiles » explique Mme Boyer, directrice du CAS du 19ème arrondissement, « plus on parvient à créer un environnement humain et une relation personnalisée, moins les personnes âgées sont fragilisées » précise une assistante sociale.

Voulant tirer les enseignements nécessaires de ces témoignages, le maire a expliqué que « cette crise est révélatrice des progrès en matière d’allongement de l’espérance de vie qui, liés à l’urbanisation intensive et l’individualisation de notre société, explique l’isolement croissant des personnes âgées ». Sur le plan des moyens à mettre en œuvre, le maire n’a pas fait d’annonce officielle mais a affirmé sa volonté d’« amplifier le plan de modernisation des résidences de personnes âgées déjà engagé », notamment en mettant à disposition « systématiquement un lieu climatisé dans chaque centre d’accueil ». Un audit sur l’état des services aux personnes âgées commandé l’année dernière par l’équipe municipale sera publié au mois d’octobre et servira de base de travail. Il a également évoqué la mise en place prochaine d’un plan de crise « chaleur extrême » similaire au plan pour les inondations, avec une coordination de tous les services de santé et sociaux, placés sous commandement unique.

France - Conséquence de la canicule : B. Delanoë souhaite moderniser les services aux personnes âgée
Par ailleurs, il souhaite promouvoir le développement de l’aide à domicile et de l’accueil de jour car l’un des moyens pour lutter contre l’isolement des personnes âgées est de « laisser le libre choix à ces personnes, qui bien souvent sont placées en résidence sans être consultées ».
Insistant sur la « responsabilité de chacun » dans cette crise, il a finalement pris en exemple le plan mis en place par la ville de Chicago -qui avait connu une vague de chaleur toute aussi dévastatrice en 1995-, qui met en valeur le comportement citoyen de chacun afin d’encadrer les personnes fragilisées et signaler leur présence aux services sociaux.


Publié le Jeudi 21 Août 2003 dans la rubrique Divers | Lu 835 fois