Sommaire
Senior Actu

France – Canicule : Les membres de la commission d’enquête ont adopté leur rapport


À l’issue de quatre mois d’auditions, les membres de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale ont adopté mercredi 25 février à la quasi-majorité leur rapport sur la canicule, qui aurait fait presque 15 000 morts en août dernier, indiquait jeudi la presse quotidienne française.

Le rapport de la commission, présidée par Claude Evin (PS), « pointe les dysfonctionnements de l’État », titrait « Le Figaro », notamment au ministère de la Santé (« Le Parisien »), face à la canicule qui a frappé la France l’été dernier. Selon de nouvelles estimations de l’Inserm, citées par l’AFP, la catastrophe sanitaire liée à la canicule aurait fait 14 947 morts entre le 4 et le 18 août 2003.

Le rapporteur de la commission, le député François Aubert (UMP), a affirmé que le cabinet du ministre de la Santé, la Direction générale de la santé (DGS) et l’Institut national de veille sanitaire (InVS) avaient peut-être regardé la canicule sans vraiment comprendre ce qui se passait, cite l’AFP en ajoutant que le texte dénonce, soulignant une responsabilité collective, des dysfonctionnements au sein du cabinet du ministre de la Santé Jean-François Mattei, grevé par des cloisonnements sectoriels.

D’autres facteurs seraient mis en cause, comme le sous-effectif en personnel de soins, une prise en charge gériatrique qui reste à améliorer, la qualité de la communication entre différents cabinets ministériels, les défaillances du dispositif de veille sanitaire etc. Le document comporterait une cinquantaine de propositions, dont l’élaboration d’un plan canicule sur le modèle des plans grand froid ou la modernisation des systèmes de soins.

Les conclusions de la commission, largement dévoilées mercredi, seront rendues officiellement publiques le 3 mars prochain.
France – Canicule : Les membres de la commission d’enquête ont adopté leur rapport


Publié le Jeudi 26 Février 2004 dans la rubrique Divers | Lu 463 fois