Sommaire
Senior Actu

France – Avec l’ouvrage Trait d’union 14 auteurs signent un manifeste en faveur de l’intergénération


Afin de s’inscrire dans le cadre de la Grand Cause nationale « Fraternité » et consciente de l’allongement de la durée de vie dans nos sociétés où désormais 4, voire 5 générations cohabitent, la Fondation Eisai a décidé de réunir 14 auteurs dans un ouvrage collectif joliment intitulé « Trait d’union », qui se veut « un véritable manifeste en faveur du lien entre générations » et qui sera diffusé au mois de décembre à 500 000 exemplaires.

Quatorze personnalités* se sont prêtées à cet exercice très personnel qui consiste à livrer ce que leur a apporté une relation avec un plus jeune ou un aîné dans l’apprentissage de la vie. A l’évocation de ce livre, les témoignages de ces auteurs deviennent particulièrement émouvants. On touche à l’intime, au personnel, à l’humain. Nous avons tous connu un grand-père ou un professeur pour lequel nous avons ressenti une grosse bouffée d’amour, d’admiration. Pour l’écrivain Irène Frain, « la grand-parentalité est un lien qui allège le passage du temps ». De son côté, Nicole Lambert, plus connue pour ses adorables dessins des « Triplés », raconte avec émotion ses relations privilégiées avec son grand-père, à tel point, qu’elles pouvaient rendre jaloux son père. Alain Etchegoyen, auteur de nombreux essais et Grand Prix de l’Académie Française, témoigne quant à lui de son admiration à l’égard de son « maître » Pierre Guillaumat : « Il ne s’agit pas de nostalgie. J’ai des phrases de lui qui me reviennent. En fait, il m’a instruit ».

Ce projet a reçu le soutien du groupe Bayard, c’est ainsi que les textes de quatre jeunes écrivains en herbe, particulièrement touchants, côtoient les textes d’illustres auteurs qui seront lus par les lecteurs de « Notre temps ».

Cet ouvrage collectif sera diffusé à plus de 500 000 exemplaires par le groupe Bayard. Par ailleurs, 10.000 exemplaires de « Trait d’union » seront mis à la disposition de l’association d’Alexandre Jardin « Lire et faire lire » afin que les bénévoles puissent en donner lecture aux jeunes enfants.

Créée par le laboratoire Eisai, La Fondation Eisai centre son action sur les besoins de prise en charge sociale des personnes âgées et problèmes éthiques et culturels posés par le vieillissement de la population. Elle est présidée par le Docteur Paul Cadre.

*Pierre Assouline, Christian Cabrol, Jean Chalon, Hélène Carrère d’Encausse, Madeleine Chapsal, Noëlle Chatelet, Alain Cordier, Alain Etchegoyen, Irène Frain, José Giovanni, Albert Jacquard, Nicole Lambert, Marc Meneau et Jérôme Pellissier



Publié le Mercredi 24 Novembre 2004 dans la rubrique Social | Lu 1515 fois