Sommaire
Senior Actu

France Alzheimer : inquiétudes quant à la possible suppression de l’APA pour 500.000 seniors malades

Certaines des propositions contenues dans le rapport d’information parlementaire sur la prise en charge financière des personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie*, présenté le 23 juin dernier par la députée UMP Valérie Rosso-Debord, inquiètent vivement l’Association France Alzheimer. Détails…


Proposition 15 : la suppression de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) pour les personnes en GIR4**

Les 498 000 personnes*** classées en GIR4 ont besoin d’un accompagnement quotidien pour se lever, faire leur toilette et s’habiller. L’APA, principale aide financière de ces personnes malades, s’élève en moyenne à 348 euros pour les « GIR4 » vivant à domicile, et à 338 euros pour ceux résidant en établissement****.

Pour Marie-Odile Desana, nouvellement élue présidente de l’association France Alzheimer, « cette proposition est injuste et représente une atteinte directe à l’autonomie des personnes ». Cette allocation est indispensable. Elle contribue à la rémunération des aides à domicile et à la prise en charge du forfait dépendance en établissement.

Proposition 11 : le recours sur succession

Concrètement, les personnes de plus de 60 ans souffrant d’une perte d’autonomie auraient le choix entre sacrifier une partie de leur patrimoine ou se voir diminuer leur APA de moitié, et renoncer ainsi à un accompagnement digne.

France Alzheimer défend la taxation équitable de tous les patrimoines, y compris ceux des bien-portants, vieux ou jeunes, principe même de la mutualisation des risques fondant la Sécurité sociale.

Proposition 12 : la souscription obligatoire d’une assurance dépendance dès l’âge de 50 ans

Souscrire une assurance individuelle obligatoire sonne le glas d’un système financé par la solidarité nationale, essentiel pour France Alzheimer.

Ces propositions serviraient de base à la réforme du financement de la perte d’autonomie, engagée avant la fin 2010 selon le gouvernement. Elles laissent craindre que la « politique de rigueur » ne frappe de plein fouet les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leur famille. C’est, selon France Alzheimer, la voie ouverte à une prise en charge financière encore plus inégalitaire qu’aujourd’hui.

*. Rapport d’information n°2647 enregistré par l’Assemblée Nationale le 23 juin 2010 en conclusion des travaux de la mission sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes.
**. La grille AGGIR évalue la perte d’autonomie. Elle contient six niveaux : de GIR6, les moins dépendants, à GIR1, les plus dépendants. L’APA est actuellement distribuée à des personnes classées de GIR1 à GIR4.
***. Etudes et résultats DREES, n°710, L’allocation personnalisée d’autonomie et la prestation de compensation du handicap au 30 juin 2009, novembre 2009.
****. Etudes et résultats DREES, n°710, L’allocation personnalisée d’autonomie et la prestation de compensation du handicap au 30 juin 2009, novembre 2009.


Publié le Jeudi 8 Juillet 2010 dans la rubrique Social | Lu 3790 fois