Sommaire
Senior Actu

France - Adapter le monde du travail aux salariés vieillissants et handicapés


Quelle attitude les entreprises doivent-elles adopter face au personnel vieillissant ? L'évolution démographique et l'allongement de la vie professionnelle vont poser certains problèmes de gestion des salariés seniors. D'autant qu'avec l'âge surviennent souvent des problèmes de santé. Maintenir dans l'emploi des personnes aux capacités diminuées risque de devenir problématique. En France, déjà cinq millions d'individus sont victimes d'une longue maladie ou d'un handicap. Cet état implique des répercussions sur leur capacité de travail. Mais cette conséquence n'est pas systématiquement de leur fait. Les entreprises préfèrent aux complications la facilité, d'autant qu'elles associent souvent le handicap à une baisse de productivité. Rappelons que le terme de handicap ne se limite pas à l'utilisation d'un fauteuil roulant, mais s'applique aussi aux problèmes de santé tels que les maux de dos ou les problèmes de vue.

Adapter les postes de travail représente un investissement économique que beaucoup de sociétés ne sont pas prêtes à fournir. Pourtant, l'Agefiph (Association gestionnaire du fonds pour l'insertion des personnes handicapées) les encourage dans cette voie en leur apportant un soutien financier pour aménager les postes. Des améliorations qui ne profitent d'ailleurs pas qu'aux intéressés, puisque le reste du personnel ne rechigne pas à profiter des sièges ergonomiques. Dans ce domaine, la société « Legrand Normandie » fait figure d'exception. Son taux d'intégration de personnel handicapé est passé de 2 à 12 % en cinq ans. Une heureuse initiative secondée par des mesures portant sur le maintien de l'emploi, l'accompagnement des personnes et l'aide au reclassement en cas de besoin.

Actuellement, environ 860 000 actifs ont un statut d'handicapés. Davantage touchés par le chômage (26% contre 9% pour le reste des actifs), ils subissent les contraintes liées à la flexibilité et la productivité. Pourtant, ils pourraient bien représenter une solution face aux pénuries de main-d'œuvre que vont connaître certains secteurs.



Publié le Vendredi 21 Novembre 2003 dans la rubrique Emploi | Lu 733 fois