Accueil
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
 
Divers

France – 62 millions de Français et plus de personnes âgées, plus seules



Selon les premiers résultats du recensement 2004 dévoilés le 18 janvier dernier par l’Insee lors d’une conférence de presse, la France comptait au 1er janvier 2004, 62 millions d’habitants, soit un taux de croissance annuel moyen de 0,5 % constaté entre 1999 et 2003 légèrement supérieur à la période précédente (1990-1998).

Et de préciser que la France métropolitaine comptait 60,2 millions d'habitants et les DOM 1,8 million au 1er janvier 2004, soit une progression de 365.000 personnes par an depuis 1999 (60.082.000 habitants). En métropole, la population s'est accrue de 1,7 million d'habitants entre 1999 et 2004.

À l’exception de l’année 2003, marquée par la canicule, le nombre de décès annuel moyen n’a pratiquement pas augmenté par rapport à la période précédente : il reste compris entre 530 000 et 550 000. L’augmentation du nombre de personnes âgées s’est en effet accompagnée d’un allongement de la vie, précise l’Insee.

« Aujourd'hui, la France se situe dans le groupe des pays en Europe à forte fécondité », au côté notamment de l'Irlande, a souligné le directeur général de l'INSEE. « Il y a beaucoup de discussions entre experts démographes sur la question de savoir pourquoi il y a une spécificité française à cet égard [...] La conclusion principale de cette littérature de recherche, c'est qu'il serait moins difficile pour les femmes de concilier la vie de famille et l'activité professionnelle ».

Toutefois, même si la population a cru ces dernières années, la France métropolitaine continue de vieillir. Les personnes de 40 à 59 ans représentent une part croissante de la population française (27,6 %). Plus d’une personne sur cinq (21.8%) a plus de 60 ans et le pourcentage des plus de 75 ans se monte à 8.7% de la population contre 7.7% en 1999 et 4.9% en 1962. Cependant, à partir de 2005, les générations nombreuses du baby-boom commenceront à atteindre et dépasser 60 ans : la part des plus de 60 ans augmentera donc sensiblement dans les années à venir. A l'inverse, la part des moins de 20 ans est passée de 24,6% à 23,8%.

Mme Vautrin, secrétaire d’Etat aux Personnes âgées, a pris acte de ces nouveaux chiffres « qui confirment le phénomène anticipé par le gouvernement du vieillissement de la population française ». Et de préciser dans un communiqué que « ces nouvelles données sur l’évolution démographique de notre pays légitiment le sens de l’effort sans précédent engagé par le gouvernement depuis deux ans en faveur des personnes âgées. Ces mesures sont notamment la création d’ici 2007 d’au moins 10 000 nouvelles places en établissements accueillant les personnes âgées (établissements dans lesquels les Français se rendent en moyenne à l’âge de 85 ans). Il s’agit également de favoriser et d’aider les seniors à rester le plus longtemps possible à leur domicile, ce qui correspond à un véritable désir exprimé par une majorité d’entre eux. »

Différentes mesures qui devraient permettre « un maintien à domicile dans des conditions plus favorables (aide au transport en milieu rural, accompagnement des aidants, formation des personnels accompagnant les personnes âgées, simplification des démarches administratives, etc.) » devraient être annoncées dans les prochaines semaines.

Par ailleurs, l'Insee a constaté que les Français sont de plus en plus nombreux à vivre seuls. Depuis 1962, soit une quarantaine d’années, la proportion de personnes seules a plus que doublé, passant de 6.1% de la population à 14 % en 2004, ce qui représente 8,3 millions d’individus. Parmi eux, la moitié a plus de 55 ans et l’on compte 5 millions de femmes.

A l’âge de 40 ans, les hommes sont deux fois plus nombreux que les femmes à vivre seuls. Entre 50 et 59 ans, 5,3% des hommes déclarent vivre seuls et en couple, contre 3,5% de femmes. Puis le nombre des femmes habitant seules augmente plus vite que celui des hommes. L’écart entre les deux sexes culmine à 85 ans, à cet âge, plus d'une femme sur deux vit seule, pour un homme sur quatre. Passé ce cap, les personnes âgées entrent souvent en institution.

En ce qui concerne les chiffres montrant une augmentation du nombre de personnes âgées, et notamment de femmes, vivant seules, Catherine Vautrin souhaite rappeler que, même si l’engagement de l’Etat en faveur de ces personnes doit se développer, il appartient à chacun de prendre soin des plus fragiles d’entre nous et notamment de nos aînés. Les Français doivent aujourd’hui prendre conscience de l’évolution démographique de notre pays et de ses conséquences dans notre société. Les différentes initiatives existantes de solidarité entre génération doivent être encouragées et multipliées car toutes contribuent à réunir ensemble des générations qui ont des savoirs et expériences à partager.

Enfin, c'est entre 20 et 30 ans que l'on est le plus mobile. Plus des trois-quarts (76%) des personnes ayant entre 25 et 29 ans en 2004 ont changé de logement depuis cinq ans. Inversement, les personnes entre 60 et 75 ans sont les moins mobiles : 14% d'entre elles ont déménagé entre 1999 et 2004. Au-delà de 75 ans, relève l'Insee, la mobilité progresse légèrement en raison des départs en institution.
France – 62 millions de Français et plus de personnes âgées, plus seules

Lu 5033 fois
Publié le Mercredi 19 Janvier 2005


Réagissez




Suivez-nous sur Facebook

Découvrez les 10 articles les plus :

Newsletter : restez informés par email