Sommaire
Senior Actu

Frais d'optique : des remboursements jusqu'à 850 euros pour des lunettes

Bon à savoir : un nouveau décret publié au Journal officiel vient fixer les nouvelles règles en matière de prise en charge des dépenses d’optique, ou encore, sur les dépassements d’honoraires chez l’ophtalmo. Explications.


Frais d'optique : des remboursements jusqu'à 850 euros pour des lunettes
Voici une nouvelle qui devrait fortement intéresser les seniors. En effet, selon une étude de la DREES, les trois-quarts des adultes présentent des troubles visuels. Et ce pourcentage grimpe à… 96% après 50 ans ! Une situation qui ne devrait pas s’arranger dans les années à venir avec le vieillissement de la population… De plus, ces soucis se généraliseraient à partir de 50 ans (presbytie oblige) pour atteindre la quasi-totalité des seniors (96% de cette population est concernée).
 
Pour autant, le manque de moyens financiers ou des difficultés d’accès aux aides peuvent réduire le recours à l’ophtalmologue et l’opticien. Ainsi, après le dentaire, l’optique est le deuxième soin auquel les Français renoncent pour des raisons financières…
 
Dans ce contexte, revenons sur les nouvelles règles fixées par le gouvernement en matière de remboursement de frais d’optique. Désormais, la prise en charge des dépenses va être encadrée par différents minima et maxima établis en fonction du niveau de correction. Ainsi, pour des lunettes à verres simples, le minimum de remboursement sera fixé à 50 euros et le maximum à 470 euros. En revanche, pour des lunettes à verres plus compliqués (c'est souvent le cas de la presbytie), le minimum sera fixé à 200 euros et le maximum à 850 euros. Attention cependant, ces nouvelles règles s’appliquent aux frais de lunettes (verres et montures) par période de deux ans.
 
Concernant les dépassements d’honoraires des praticiens qui n’adhèrent pas au dispositif du contrat d’accès aux soins, la prise en charge s’établira au maximum à 125% du tarif de la sécurité sociale dans un premier temps puis à 100% de ce tarif à compter de 2017. Elle devra par ailleurs être nécessairement inférieure à celle des dépassements d’honoraires de médecins qui adhérent au dispositif…

La presbytie est une évolution naturelle de la vision qui touche chacun d’entre nous vers l’âge de 45 ans et qui se stabilise vers 60-65 ans. Elle se traduit par une difficulté à voir de près. Plus concrètement, cela provient d’une perte de souplesse du cristallin, partie de l’œil qui joue le rôle de lentille, qui se bombe insuffisamment et accommode difficilement, comme l’autofocus d’un appareil photo qui n’assurerait plus la mise au point. On ne peut ni prévenir, ni faire disparaître la presbytie, on peut juste la corriger avec un verre progressif.


Publié le Vendredi 21 Novembre 2014 dans la rubrique Santé | Lu 934 fois