Sommaire
Senior Actu

Firhall : un village senior en Ecosse très paisible et… interdit aux enfants

Firhall est un petit village du nord de l’Ecosse particulièrement tranquille et principalement réservé aux retraités : de belles allées, de belles maisons, pas un bruit, pas de cris, pas de jeux bruyants ou violents… Quel est le secret de ce havre de paix sécurisé, de cette résidence pour seniors aisés : les enfants y sont interdits !


Firhall : un village senior en Ecosse très paisible et… interdit aux enfants
Alors que tous les concepts mettant en avant l’habitat intergénérationnel rencontrent un vif succès, ce complexe immobilier situé à Nairn en Ecosse, à quelques encablures du Loch Ness, prend tout le monde à contre-pied en interdisant l’achat de ses maisons aux personnes de moins de 45 ans et aux couples avec enfants !

Toutes ces propriétés ont été réalisées de manière à faciliter la vie à domicile, notamment lorsque l’on vieillit et que l’on commence à être confronté à certaines difficultés, à certains petits handicaps. Elles sont construites sur la base des standards « barrier free » (ou sans obstacle) et offrent la possibilité, si nécessaire, de vivre uniquement au rez-de-chaussée où toutes les pièces indispensables à la vie quotidienne sont disponibles.

Pour pouvoir acquérir l’une des 90 maisons (au demeurant plutôt jolies mais dont le prix moyen s’élève tout de même à 500.000 euros), les propriétaires doivent avoir plus de 45 ans et ne pas avoir d’enfants à charge. Ils ont même signé un contrat indiquant qu’aucun enfant ne vivrait jamais chez eux plus de trois semaines maximum. De plus, ils s’engagent également à ne pas revendre leur bien à un couple avec enfant. .../...

« Pour les gens qui n’aiment pas particulièrement avoir des enfants qui courent ou qui crient autour d’eux, indique Barbara Clarke dans le Journal de France 2, c’est l’idéal. Et donc, pour moi c’est parfait » ajoute-t-elle.

Un autre habitant de Firhall, âgé de 55 ans, indique dans un article du quotidien anglais The Guardian, qu’il était « fatigué d’avoir des conversations avec des parents qui ne savaient que parler de leurs enfants. Avant de m’installer ici, je n’avais jamais remarqué combien les gens aiment parler de leurs gosses. Dès je suis arrivé ici, je me suis senti chez moi »

Un agent immobilier de la région, qui commercialisent certaines des résidences de Firhall, souligne que le fait que ce village soit interdit aux enfants est l’une des principales raisons qui incitent les acheteurs à investir dans ces propriétés.

Pour autant, cela n’empêche pas certains des résidents d’avoir des enfants ou des petits-enfants, mais ils estiment qu’ils « ont déjà donné » et ne veulent plus être confrontés aux « désagréments engendrés par la présence des jeunes ».

Au-delà de l’interdiction « enfant » il existe également d’autres règles que les habitants de Firhall doivent respecter : pas plus d’un chien ou d’un chat par maison, ne pas démarrer les voitures après 21h ou avant 7h du matin, ne pas étendre le linge à l’extérieur, etc.

Bref, un endroit bien tranquille, bien propre, bien ordonné… Trop ?


Publié le Vendredi 8 Décembre 2006 dans la rubrique Habitat | Lu 8694 fois