Sommaire
Senior Actu

Finlande : plus de 100.000 seniors vivent dans la pauvreté

Helsinki / Finlande : comme tous les pays d’Europe, la Finlande vieillit… Le nombre de personnes âgées augmente d’année en année. Et notamment, le nombre de personnes âgées vivant seules… La plupart sont des femmes, et plus elles avancent en âge, plus elles risquent d’être confrontées à la pauvreté…


Janvier 2010 / Europe du nord : la Finlande n’a pas connu d’hiver aussi rigoureux depuis 1987. Les températures descendent très souvent au dessous des moins dix degrés centigrades et la neige tombe pratiquement sans discontinuer depuis Noël. En plein centre-ville, la couche neigeuse atteint parfois 30 à 40 cm …

Inutile de préciser que compte tenu de ces conditions climatiques, le chauffage tourne à fond toute la journée. Il faut bien se protéger des rigueurs de l’hiver... Sauf que certaines personnes n’ont pas toujours les moyens de mettre 10 ou 15% de dépenses en plus dans le fioul ou l’électricité pendant les mois d’hiver … Et parmi ces Finlandais « justes » financièrement : de nombreux seniors.

En effet, en Finlande (5.2 millions d’habitants), pratiquement 100.000 personnes âgées vivent à la limite du seuil de pauvreté, qui est fixée dans ce pays du nord de l’Europe à 900 euros par mois -à peu près au même niveau que la France. Plus précisément, selon des statistiques démographiques datant d’il y a trois ans, le pays recensait alors 90.000 femmes âgées pauvres de 75 ans et plus (la plupart d’entre-elles vivant seules) et 24.000 hommes âgés pauvres de 75 ans et plus (la moitié vivant seule).
Finlande : plus de 100.000 seniors vivent dans la pauvreté

Par ailleurs, et sans trop de surprise, selon une récente enquête menée par le Centre finlandais des retraites, le risque de pauvreté augmente avec le vieillissement. Bien sûr, le fait de vivre seul augmente encore ce risque ; autant chez les hommes que chez les femmes. Toujours selon cette étude, ce qui rend la pauvreté de ces aînés « particulière », est le fait que la majorité de ces seniors sont fiers. Ils n’acceptent pas d’être aidés ; ils souhaitent s’en sortir par eux-mêmes. Ils ne veulent pas des aides de l’Etat qu’ils considèrent comme étant de la charité…

D’une manière générale, la pauvreté des femmes seniors en Europe s’explique par des carrières professionnelles plus courtes ; des périodes de travail à temps partiels plus récurrentes que chez les hommes et des salaires moins élevés. Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que de nombreuses femmes (notamment chez les artisans, les agriculteurs ou les commerçants) ont souvent travaillé pour leur mari sans être déclarées.

Les seniors de 65 ans et plus représentent en Finlande 16.8% de la population. L’espérance de vie à la naissance des Finlandais est de 78.97 ans (75.48 ans pour les hommes et 82.61 pour les femmes). L’âge moyen s’élève à 42.1 ans. Enfin, le ratio homme/femme chez les plus de 65 ans est de 0.68 homme pour une femme.


Publié le Jeudi 4 Février 2010 dans la rubrique Société | Lu 3500 fois