Sommaire
Senior Actu

Finlande - Les progrès de l’électronique ne détrôneront pas les qualités humaines


70 000 finlandais seraient concernées à des degrés variables par la démence sénile, et pourraient donc faire appel à des équipements électroniques destinés à faciliter la vie des seniors. Cependant le professeur Marja Vaarama, du Centre national de recherche pour le bien-être social et la santé, regrette que dans certaines institutions, les seniors soient laissés sous la surveillance d’une machine rapportait mi-janvier le quotidien finlandais Helsingin Sanomat.

Dans les centres de soins, trois patients de longue durée sur quatre souffrent d’une démence sénile moyenne, et c’est le cas de deux pensionnaires sur trois dans les foyers-logements.
Le récent décès d’une femme âgée peu après que sont bracelet de sécurité soit tombé en panne a remis cette question sur le devant de la scène.

Les dispositifs de contrôle des sorties connaissent un succès croissant en Finlande : ils s’activent lorsque la personne surveillée sort de chez elle ou s’éloigne de la base plus que la distance fixée. Le signal est envoyé à un proche ou à un centre local. Certains équipements peuvent même signaler à la personne qu’elle a oublié de porter son émetteur.

Malheureusement, ces appareils ne sont pas à l’abri des pannes, et surtout, comme l’affirment les fabricants et le professeur Vaarama, ils ne peuvent pas remplacer les soins prodigués par les humains.


Publié le Lundi 16 Février 2004 dans la rubrique Internet | Lu 624 fois