Sommaire
Senior Actu

Fermeture du « spot » marocain des retraités européens en camping-car

Depuis quelques années, des centaines de retraités du nord de l’Europe venaient s'établir pendant les longs mois d’hiver avec leur camping-car dans la région d’Agadir au Maroc, mais pour cette saison 2005/2006, le site sur lequel ils s’installaient pendant plusieurs semaines a été fermé, indique un récent article du quotidien Le Monde. Déception pour ces plus de 2.000 retraités.


On en a beaucoup entendu parler l’année dernière –peut-être trop d’ailleurs- : chaque hiver, depuis une dizaine d’années de centaines de retraités européens partent se réchauffer sous les cieux plus cléments du Maroc et s’installent avec leur camping-car à une vingtaine de kilomètres d’Agadir pendant une période de trois à six mois.

Malheureusement pour ces retraités vagabonds, selon un récent article rédigé par l’envoyée spéciale du quotidien Le Monde, ce site aurait été fermé cette année, soit pour « un aménagement touristique de la baie d’Agadir », soit « par souci de protéger l’environnement des méfaits du tourisme sauvage » et cette décision pourrait même être le résultat d’un reportage de l’émission « Envoyé spécial » qui aurait présenté ces retraités comme des personnes « semant leurs ordures à tout vent ».

Quelque soit la raison de cette fermeture, une chose est certaine, ces seniors sont tristes de devoir abandonner leur retraite préférée, leur « point de ralliement » hivernal, pour aller s’enfermer dans des « campings patentés » indique le quotidien. « C’est comme si on nous mettait en prison » s’indignent certains de ces campeurs retraités, ajoutant que s’ils ont « choisi de voyager en camping-car » c’est parce qu’ils aimaient « la liberté et la nature ».

Cette pratique a en fait démarré il y a une dizaine d'années. Au départ réservée à quelques « originaux », le concept à gagner de nombreux adeptes au fil des ans et désormais, chaque année, des milliers de retraités fuient la froidure hivernale de l'Europe mais aussi ses niveaux de vie trop élevés pour certaines bourses, pour s'établir durant les longs mois d'hiver dans le sud marocain avec leur camping-car. Ainsi, généralement, dès l'arrivée de l'automne, le sud de la côte marocaine est pris d'assaut par ces seniors qui viennent prendre leurs quartiers d'hiver sur les plages qui bordent l'Atlantique. Ils sont majoritairement Français, mais on y rencontre aussi des Allemands, des Italiens, des Suédois, des Suisses et même des « voisins » espagnols.

Au début de l'aventure, les conditions de vie étaient plutôt spartiates, mais petit à petit, un certain confort s'est installé. Les populations locales ont en effet, vite compris qu'elles pouvaient « profiter » de ce tourisme d'un genre nouveau pour améliorer leur quotidien. Toute une batterie de services s'est donc parallèlement développée.

L’année dernière par exemple, les caravanes et les camping-cars étaient équipés de l'électricité grâce à l'énergie solaire, des camions citernes fournissaient de l'eau potable et certaines familles marocaines proposaient des livraisons de repas chauds ou effectuaient divers travaux de réparation.

Reste à savoir maintenant ce que ces retraités feront l’année prochaine : reviendront-ils sur la côte marocaine et descendront-ils plus bas vers le sud, vers la Mauritanie ? L’avenir nous le dira. L’année dernière déjà, les autorités marocaines conscientes de cet exode hivernal, indiquaient qu’il serait nécessaire à terme de prévoir des aménagements de manière à pouvoir recevoir ces touristes « longue durée ». Affaire à suivre.

Pour en savoir plus lire :

Maroc - La nouvelle destination ''tendance'' pour les seniors
Fermeture du « spot » marocain des retraités européens en camping-car


Publié le Mardi 7 Février 2006 dans la rubrique Société | Lu 15316 fois