Sommaire
Senior Actu

Femmes seniors : hanche fracturée… Mortalité augmentée

Une récente étude de l’Institut national américain de la Santé, publiée dans la revue scientifique les Archives de la médecine interne, montre que les femmes âgées entre 65 et 69 ans qui se fracturent la hanche courent cinq fois plus de risque de décéder dans les douze mois qui suivent l’accident comparativement à leurs congénères…


Ce n’est pas un scoop, la chute chez les seniors n’est pas anodine… Cela peut vite tourner au drame, surtout lorsqu’elle se conclut par une fracture de la hanche.

C’est-ce que confirme cette nouvelle étude réalisée aux Etats-Unis, qui a porté sur près de 10.000 femmes recrutées entre 1986 et 1988 dans quatre villes américaines dans le cadre d’une enquête sur l’ostéoporose.

Au cours des deux dernières décennies, 1.116 femmes de ce groupe test se sont cassées la hanche (plus de 11%). En fonction de différents critères, les données les concernant ont ensuite été comparées à celles de 4.464 autres femmes qui elles, ne s'étaient pas cassées la hanche...

Résultat : les femmes âgées de 65 à 69 ans qui se sont fracturées la hanche couraient cinq fois plus de risque de mourir dans les douze mois (comparativement à celles qui ne se l’était pas cassée), en raison, entre autres, « des complications post-opératoires » indiquent les auteurs de cette étude. Et ce risque est encore plus important en vieillissant…De fait, il double pour les femmes de 70 à 79 ans et il triple pour celles qui sont âgées de 80 ans et plus !

Femmes seniors : hanche fracturée… Mortalité augmentée
« Cette étude montre qu’il faut rester vigilant dans l’année qui suit une fracture de la hanche chez les femmes âgées, et en particulier pour celles de 65 à 69 ans qui sont confrontées à un risque de mort bien plus élevée que leurs semblables » indique Erin LeBlanc, l'auteur principal de cette étude.

Notamment pendant les trois mois qui suivent l’accident. C’est en effet pendant cette période que le risque de décès est le plus élevé… La moitié des morts surviennent au cours de ces trois mois et près des trois-quarts dans les six mois…

Selon l'INPES, les chutes sont à elles seules, la cause de plus de 9.000 décès par an chez les personnes âgées de 65 ans et plus (chiffres de 2008). Ces dernières sont près de trois millions par an à tomber et ce risque augmente avec l'âge. Il est par ailleurs deux fois plus important chez les femmes que chez les hommes avant 85 ans. De plus, après une première chute, le risque de retomber dans la même année est multiplié par vingt.


Publié le Jeudi 6 Octobre 2011 dans la rubrique Santé | Lu 2637 fois