Sommaire
Senior Actu

Face aux vieillissement de leurs salariés, les banques françaises embauchent

Compte tenu de l'avancée en âge de leurs salariés d’une part, et à une croissance générale du marché des services financiers d’autre part, les grandes banques françaises (Société Générale, BNP Paribas, CCF ou Crédit du Nord) mettent en place de nombreuses campagnes de recrutement auprès des jeunes diplômés, indiquait récemment une dépêche de l’AFP.


Le secteur bancaire, troisième employeur privé de France avec 400.000 salariés se trouve particulièrement affecté par le vieillissement de la population.

Ainsi, plus du tiers (35%) de ses salariés sont âgés de 50 ans et plus et actuellement l’âge moyen de la profession s’élève à 42.5 ans. A terme pourtant, cet âge moyen devrait rajeunir puisque plus de deux-tiers des embauches de 2004 ont concerné des jeunes de moins de 30 ans, et 40% des moins de 25 ans, selon la Fédération Bancaire Française (FBF).

Selon le Pdg de la Société Générale, Daniel Bouton, « compte tenu de la pyramide des âges, les banques seront le premier recruteur du secteur privé dans les prochaines années avec 30.000 à 40.000 embauches par an ».

Un classement publié par le Figaro début septembre indique que sur 2006, le secteur bancaire devrait ainsi se trouver dans le peloton de tête des entreprises qui embauchent, juste derrière la grande distribution et le luxe. Les grands noms de la banque et de la finance devraient donc recruter entre 3.000 et 5.000 nouveaux salariés par an dans les années à venir.

Ce sont les réseaux d’agence, dont les effectifs (les deux-tiers des salariés du secteur) sont vieillissants, qui sont parmi les plus gros recruteurs.

Pour en savoir plus, lire aussi :

Une grande banque australienne garantit l'emploi de ses salariés seniors
Un tiers de DRH estiment que le vieillissement va entraîner une pénurie de compétences
Face aux vieillissement de leurs salariés, les banques françaises embauchent


Publié le Lundi 26 Septembre 2005 dans la rubrique Finances | Lu 3948 fois