Sommaire
Senior Actu

F.A. Box : former les patients sous anticoagulant oral direct avec un jeu de société

Le laboratoire Boehringer Ingelheim vient de lancer un dispositif pour le moins original d’aide à la formation des patients atteints de fibrillation atriale et traités sous anticoagulants oraux directs (AOD). Il s’agit de la F.A. Box, un « jeu de société » dont le but est d’aider les patients (souvent de plus de 75 ans) à mieux suivre leur traitement et mieux connaitre leur maladie.


F.A. Box : former les patients sous anticoagulant oral direct avec un jeu de société
Rappelons que la fibrillation atriale (FA) est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent.
 
Il faut savoir que sa prévalence augmente avec l’âge puisque les deux-tiers des patients ont plus de 75 ans.
 
En France, la fibrillation atriale concerne 750 000 personnes et sa présence multiplie par cinq le risque de faire un AVC.
 
De nos jours, l’implication du patient dans la prise en charge de sa maladie est au coeur des questions de santé publique.
 
C’est là qu’intervient donc cette « F.A. Box ». Ce « jeu de société » vise à venir en aide aux patients de manière ludique. Utilisé à l’hôpital sous le contrôle d’un professionnel de santé (infirmiers, médecins, pharmaciens…), il permet au malade de mieux vivre avec sa pathologie mais aussi son traitement
 
Comment ça se passe ? Le professionnel de santé réunit en confiance autour d’un plateau de jeu jusqu’à six patients, et également leurs proches. Grâce à des cartes « Connaissance » et « Mise en situation », ils répondent à des questions pratiques pouvant se poser dans leur quotidien à brève moyenne ou longue échéance :

- « Vous devez vous faire opérer. Que faites-vous par rapport à votre traitement par AOD ? »

- « Vous avez oublié votre traitement par AOD hier soir car vous étiez chez des amis, que faites-vous ? ».
 
Petit à petit, les joueurs acquièrent ainsi des connaissances sur la maladie et des compétences sur les situations à risques de la vie quotidienne, grâce aussi à l’échange d’expériences et de connaissance entre les joueurs. Soulignons que la forte implication du patient est nécessaire pour : optimiser l’observance et le suivi de son traitement ; optimiser sa réactivité lors de situations à risques et mieux détecter les signes avant-coureurs de complications.
 
Près de 250 F.A. Box seront distribuées par Boehringer Ingelheim dans les principaux hôpitaux, cliniques et les centres de rééducation en France, d’ici la fin de l’année 2014.


Publié le Mardi 2 Septembre 2014 dans la rubrique Santé | Lu 691 fois