Sommaire
Senior Actu

Europe : la population des 65 ans et plus devrait doubler entre 1995 et 2050

À l'occasion de la Journée internationale des personnes âgées organisée par les Nations Unies, Eurostat, service d'information statistique de l'Union européenne, vient de publier des statistiques sur la population des plus de 65 ans, mettant en évidence quelques unes de leurs caractéristiques démographiques, économiques et sociales, en comparaison avec celles de l'ensemble de la population.


Trois personnes sur dix auront 65 ans et plus en 2050

En 2005, la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus dans l'Europe des 25 (UE25) atteignait 17% de la population totale contre 15% en 1995. Parmi les Etats membres, les pourcentages les plus élevés étaient relevés en 2005 en Allemagne et en Italie (19% chacun) ainsi qu'en Grèce (18%), et les plus faibles en Irlande (11%), à Chypre et en Slovaquie (12% chacun).

Les projections pour 2050 indiquent que dans l'UE25, le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus pourrait passer de 75 millions en 2005 à près de 135 millions en 2050 (contre 66 millions en 1995). Leur part dans la population totale devrait alors atteindre environ 30% au niveau de l'UE25, les pourcentages les plus élevés se situant en Espagne (36%), en Italie (35%), en Allemagne, en Grèce et au Portugal (32% chacun), et les plus bas au Luxembourg (22%), aux Pays-Bas (23%), au Danemark et en Suède (24% chacun).

Dix ans en bonne santé après 65 ans tant pour les hommes que pour les femmes

En 2003, il était estimé que les hommes vivaient 10,1 années en bonne santé et sans incapacité après 65 ans dans l'UE15 et les femmes 10,7 années. Dans les États membres pour lesquels des données sont disponibles, c'est à Chypre que les hommes pouvaient en 2003 espérer vivre le plus grand nombre d'années en bonne santé après 65 ans (12,6 ans), suivie de l'Italie (11,9 ans), de la Belgique (11,7 ans) et de l'Espagne (11,3 ans). En ce qui concerne les femmes, l'Italie (14,4 ans), la Belgique (12,6 ans), l'Espagne (12,5 ans) et l'Autriche (12,2 ans) enregistraient le plus grand nombre d'années de vie en bonne santé après 65 ans.

Le plus faible nombre d'années de vie en bonne santé après 65 ans était relevé, pour les hommes, en Hongrie (6,1 ans), en Finlande (6,5 ans), en France et au Royaume-Uni (8,2 ans chacun) et pour les femmes, en Finlande (7,1 ans), en Hongrie (7,2 ans) et au Portugal (7,7 ans).

8% des personnes âgées de 65 à 69 ans avaient un emploi dans l'UE25 en 2005

Comparé à un taux d'emploi de 63,8% pour les personnes âgées de 15 à 64 ans dans l'UE25 en 2005, le taux d'emploi des personnes âgées de 60 à 64 ans était de 26,7% et celui des personnes âgées de 65 à 69 ans, de 8,2%.

Pour le groupe d'âge 60-64 ans, les taux d'emploi les plus hauts étaient observés en Suède (56,8%), en Estonie (43,9%), en Irlande (42,9%), au Royaume-Uni (42,0%) et au Portugal (41,3%), et pour le groupe d'âge 65-69 ans au Portugal (28,4%), à Chypre (19,8%) et en Lettonie (18,7%).

Pour les personnes âgées de 60 à 64 ans, c'est au Luxembourg (12,6%), en Slovaquie (12,7%) et en France (13,0%) que les taux d'emploi étaient les plus faibles. Pour le groupe d'âges 65-69 ans, les taux les plus bas étaient enregistrés en Slovaquie (2,4%), en Belgique (2,5%) et en France (3,0%).
Europe : la population des 65 ans et plus devrait doubler entre 1995 et 2050


Publié le Lundi 2 Octobre 2006 dans la rubrique Société | Lu 3776 fois