Sommaire
Senior Actu

Europe : grande enquête sur l'âge du départ à la retraite

Une récente enquête réalisée par Eurostat, baptisée « Transition des femmes et des hommes de la vie active vers la retraite » a étudié les différentes statistiques relatives à l’âge du départ en retraite dans l’Union européenne, pour les hommes et les femmes.


« Dans la plupart des pays de l’Union européenne, l’âge légal de la retraite, c’est-à-dire l’âge d’ouverture des droits à une pension à taux plein, tend à converger entre 60 et 65 ans pour les femmes et entre 62 et 65 ans pour les hommes » indique en préambule l’auteur de cette étude.

Et de préciser que « toutefois, l’âge effectif de sortie du marché du travail est nettement plus variable d’un pays à l’autre, se situant le plus souvent bien en deçà de l’âge légal » et que « l’âge de départ effectif en retraite des hommes et des femmes n’est pas fixe mais échelonné sur plusieurs années ».

« Dans l’Union européenne, l’âge du départ en retraite des hommes et des femmes n’est pas simple à déterminer » estime encore l’auteur, car « dans la plupart des pays de l’UE, les données de cette nature n’existent pas en tant que telles ou, à tout le moins, ne sont aisément disponibles ».

Toutefois, selon les données de l’enquête communautaire sur les forces de travail, en 2005, l’âge effectif médian de départ en retraite au sein de l’Union européenne (…) était de 60,7 ans pour les hommes et 59,4 ans pour les femmes. Il en ressort également que les femmes ont pris leur retraite 17 mois plus tôt que les hommes et que les femmes actives en âge de partir à la retraite sont à l’évidence moins nombreuses que les hommes. Dans tous les États membres, à l’exception du Luxembourg, les femmes sortent plus tôt du marché du travail que les hommes. .../..
Europe : grande enquête sur l'âge du départ à la retraite

Autre information, « on observe une tendance à la hausse de l’âge médian du départ en retraite des femmes et des hommes au cours des dernières années » indique cette étude. Et de préciser que « globalement, la médiane de l’UE-25 a augmenté de près de dix mois pour les hommes et d’un peu plus de sept mois pour les femmes en sept ans au cours de la période 1998 – 2005 ».

Pourtant, dans la majorité des États membres, l’âge médian de la retraite se situe bien en deçà de l’âge légal. Ce dernier est fixé à 65-66 ans pour les hommes dans quatorze des 25 États membres de l’UE, 65-67 ans au Danemark et 61-67 ans en Suède. Dans six autres pays, il est établi à 62-63 ans. Dans les trois États membres restants (France, Malte et République tchèque), il se situe respectivement à 60, 61 et 61,5 ans.

Dans un peu plus de la moitié des pays (treize sur 25), l’âge de départ en retraite des femmes est identique à celui des hommes, remarque l'étude. Mais dans les douze autres, il y est inférieur (d’un an pour la Belgique et Malte, de 1,5 à 2,5 ans pour la Lettonie, la Slovénie et la Lituanie, de 3,5 ans pour l’Estonie et de 1,5 à 6,5 ans pour la République tchèque, où les femmes peuvent partir en retraite entre 55 et 60 ans). Dans cinq États membres (Grèce, Italie, Autriche, Pologne et Royaume-Uni), les hommes prennent leur retraite à 65 ans et les femmes 5 ans plus tôt. (…)

Il en ressort que dans de nombreux pays, l’âge médian du départ en retraite de la majorité des femmes et des hommes diffère sensiblement de l’âge légal. En Italie et en Pologne, de même qu’en Belgique et au Luxembourg, on a ainsi constaté que les hommes sortaient du marché du travail environ 7 à 8 ans avant l’âge légal.

L’âge médian du départ en retraite des femmes était également anticipé d’environ 7 ans par rapport à l’âge légal en Belgique et de plus de 6 ans au Luxembourg, soit légèrement inférieur à celui des hommes. Cependant, dans plusieurs autres pays - Danemark, Allemagne, Espagne, Irlande, Chypre, Portugal et Slovaquie - où l’âge légal de la retraite est identique pour les deux sexes, le large écart entre l’âge légal et l’âge médian de départ effectif des femmes en 2005 a fait que les femmes sont sorties du marché du travail au moins deux ans avant les hommes. À l’inverse, en Estonie, l’âge médian du départ en retraite des femmes et des hommes dépassait d’environ deux ans l’âge légal, maintenant ainsi l’écart entre les deux.

Toutefois, précise encore cette enquête, « l’âge médian de la retraite ne dépeint que partiellement la trajectoire de sortie du marché du travail dans l’UE. La fourchette d’âge dans laquelle les femmes et les hommes opèrent cette transition de la vie active vers la retraite est un élément tout aussi pertinent à prendre en compte. La fourchette est comprise ici entre l’âge auquel le taux d’activité atteint 80% des actifs de 50 ans d’une part, et l’âge auquel le taux de participation tombe à 20% (impliquant que 80% sont partis en retraite) d’autre part ».

La fourchette d’âge des femmes est apparue globalement identique à celle des hommes dans l’UE (légèrement supérieure à 8 ans), même si les limites d’âge inférieures et supérieures étaient inférieures d’environ 18 mois à celle des hommes. Ces résultats indiquent que 20% des femmes actives à 50 ans dans l’UE sortent du marché du travail avant l’âge de 55 ans et 80% avant 63 ans environ. S’agissant des hommes, cette fourchette d’âge s’étendait en 2005 entre 56,6 et 64,8 ans. Autrement dit, 20% des hommes actifs dans l’UE quittent le marché du travail avant 57 ans et 80% avant 65 ans, l’âge légal de la retraite dans la plupart des pays.


Publié le Mardi 28 Août 2007 dans la rubrique Retraite | Lu 19217 fois