Sommaire
Senior Actu

Europe – Une grande étude sur le rôle du zinc dans le processus du vieillissement

Une grande étude médicale sur les effets du zinc sur le vieillissement, soutenue par l’Union Européenne, est actuellement en cours à Besançon (25) pour la France et dans quatre autres villes européennes indique une récente dépêche de l’AFP.


Ainsi 810 volontaires de plus de 55 ans, dont plus de 310 à Besançon dans le département du Doubs, sont en cours de recrutement pour participer à cette étude qui vient de démarrer et qui durera pendant une période de trois ans. Deux jours après avoir lancé l'appel à volontaires, les responsables bisontins de l'étude auraient déjà été contactés par plus de 200 personnes souhaitant participer à cette étude européenne. « C’est la preuve que vieillir en bonne santé est devenue une priorité », souligne à l’AFP le professeur Herbein.

Les 310 volontaires qui seront sélectionnés dans la capitale de la Franche-Comté mêleront sujets en bonne santé et personnes hospitalisées en gériatrie. Ils devront subir un bilan de santé qui sera complété par des questions relatives à leur mode de vie et leurs habitudes alimentaires, notamment sur leur consommation de zinc, minéral très présent dans l’huile d’olive, le pain complet, les fruits secs et le poisson.

Le but de cette étude est de comprendre pourquoi on vieillit mieux dans le sud que dans le nord de l'Europe afin de mieux cibler les recommandations en matière d'hygiène alimentaire.

Toujours selon le professeur Herbein, l'hygiène alimentaire reste le meilleur remède contre le vieillissement. « Le zinc et d'autres substances antioxydantes stimulent le fonctionnement des cellules immunitaires et participent à la stabilité des gênes. Avec l'âge, l'assimilation du zinc diminue, et cela augmente une fragilité générale et les risques de maladie. L'étude vise à mieux comprendre ce mécanisme biologique » résume-t-il à l’AFP.


Publié le Mercredi 9 Mars 2005 dans la rubrique Santé | Lu 3525 fois