Sommaire
Senior Actu

Europe – La lutéine, sa notoriété augmente... mais de manière inégale selon les pays

Selon une enquête réalisée en mars dernier par le cabinet d’études anglo-saxon Synovate pour le compte de Kemin Health, fabricant de compléments alimentaires, la lutéine*, un antioxydant qui pourrait améliorer la vision des personnes atteintes de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)**, a connu une croissance de sa notoriété au cours des deux dernières années.


Cette étude semble donc indiquer qu’une partie des Européens et notamment les seniors commencent à connaître l’existence de cet antioxydant, mais aussi à être au courant de ses bénéfices.

Précisons que cette enquête a été menée en Italie, en Allemagne, en France, au Royaume-Uni et en Espagne sur un millier de personnes environ, âgées de 18 à 65 ans, dans chacun des pays précités.

Globalement, les sondés connaissent le produit et les bienfaits qui y sont associés en ce qui concerne la prévention de la vue. Toutefois, selon l’étude, on note certaines disparités en fonction des âges et des pays de résidences. Ainsi, la croissance de la connaissance de la lutéine a connu au cours des deux dernières années, les plus fortes augmentations en Allemagne et au Royaume-Uni, cependant, il reste des progrès à réaliser, en terme de notoriété de produits, dans les pays du sud de l’Europe.

Concrètement, au Royaume-Uni, la notoriété de ce complément alimentaire auprès des consommateurs a presque doublé entre 2003 et 2005 pour passer de 13.4% à 25.8%. La tranche d’âge la mieux informée étant celle des plus de 55 ans, avec presque un senior sur trois (31.3%) qui connaît le produit. Les chiffres sont presque similaires en Allemagne, où un quart (24.7%) des sondés a déjà entendu parlé de la lutéine (29% chez les plus de 55 ans).

En revanche, les professionnels du marketing ont encore du « pain sur la planche » en Italie, en France et en Espagne. Les taux de notoriété dans ces pays, restent toujours relativement bas, avec respectivement, 9.6%, 7.8% et 5.4%.

Cependant, si la lutéine est encore assez méconnue, les consommateurs des pays du sud de l’Europe sont les plus enclins à croire qu’une bonne alimentation peut être bénéfique pour protéger et conserver son « capital vision ». Les trois-quarts des Espagnols en sont convaincus, 72% des Italiens mais seulement 59% des Français.

Enfin et toujours selon les résultats de cette enquête, les Anglais, les Allemands et les Italiens sont les consommateurs les plus disposés à acheter des compléments alimentaires spécifiques pour la santé des yeux.

Au Japon, par exemple, pays très avancé en terme de vieillissement de sa population, on note depuis quelques années, une envolée des ventes de compléments alimentaires et notamment pour les produits contenant de la glucosamine (contre l’arthrose) ou de la lutéine.

*Rappelons que la lutéine est un anti-oxydant naturel que l’on trouve dans certains aliments comme les légumes verts feuillus tels que les épinards, le chou frisé ou le chou cavalier mais aussi dans l’oeuf.

**La DMLA est la principale cause de cécité chez les plus de 50 ans. On estime actuellement à 30 millions le nombre de personnes atteintes dans le monde et compte-tenu du vieillissement généralisé des populations, ce chiffre pourrait doubler d’ici 2030.

Il faut rappeler que la DMLA peut faire perdre leur autonomie aux personnes âgées, en rendant des activités quotidiennes difficiles voire impossibles. Les symptômes des personnes atteintes de DMLA à un stade avancé sont les suivants : les lignes droites dans le champ visuel, comme les poteaux téléphoniques apparaissent ondulées ; les caractères des livres, des magazines et des journaux apparaissent brouillés et des zones noires ou vides peuvent gêner la vision centrale.


Publié le Mercredi 11 Mai 2005 dans la rubrique Consommation | Lu 3261 fois