Sommaire
Senior Actu

Europe – La Commission examine comment mieux utiliser ses travailleurs seniors


La Commission européenne examinait, dans un document publié début mars, la question de savoir comment l’Europe pourrait mieux utiliser le potentiel que représentent ses travailleurs âgés.

« Le vieillissement actif » est une notion clé de la réalisation de l’objectif affiché de l’Union européenne (UE) : améliorer, d’ici 2010, quantitativement et qualitativement l’emploi des seniors, indiquait le 3 mars dernier un communiqué de la Commission.

En effet, lors des sommets de Stockholm et de Barcelone de 2001 et 2002, l’objectif fixé était d’atteindre d’ici 2010 un taux d’emploi de 50% des personnes âgés de 55 à 64 ans ainsi que de relever l’âge moyen de sortie du marché du travail de 5 ans. Or, les progrès sont « décevants », estime la Commission : le taux d’emploi actuel des travailleurs seniors n’est que de 40,1%.

Une « préoccupation » particulière : les régimes de préretraites qui « constituent une réponse à court terme au ralentissement économique et à la restructuration des sociétés ».

Pour assurer le maintien des seniors sur le marché du travail, les gouvernements peuvent fournir un cadre, mais un rôle particulièrement important reviendrait, selon le communiqué, aux partenaires sociaux, notamment en ce qui concerne l’adéquation des rémunérations par rapport à la productivité et aux performances, l’organisation puis la santé et la sécurité au travail, tout comme la formation permanente.


Publié le Mardi 6 Avril 2004 dans la rubrique Emploi | Lu 563 fois