Sommaire
Senior Actu

Europe - Améliorer le quotidien des aînés vivant en EMS grâce au concept de l'HGS


Il semblerait qu’à l’image du Danemark, novateur dans ce domaine, de nombreux pays européens veuillent adopter le concept des HGS (Habitats Groupés Sécurisés) pour compléter ou remplacer leurs parcs d’EMS (Etablissements Médico-sociaux). Une nouvelle façon de gérer l’accueil, les soins et la qualité de vie des personnes âgées.

Le concept prend en effet davantage en considération la dimension humaine et « masque » un peu plus l’aspect fortement médicalisé de ce type de logement. Les pensionnaires sont plus autonomes mais bénéficient malgré tout des prestations de soins et d’aides comparables (quantitativement et qualitativement) à celles trouvées en EMS.

Les HGS pourraient donc devenir une alternative à l’hébergement médico-social traditionnel. Pensés pour les personnes âgées dépendantes, ils permettent la prise en charge lorsque le maintien à domicile n’est plus possible.

L’HGS est un ensemble de logements individuels sans barrières architecturales (concept de « Barrier free » très développé au Japon). Un aspect qui facilitent la vie aux personnes souffrant de handicaps. Ils comprennent en général deux pièces avec une cuisine et une salle de bains. Tout est fait pour préserver l’indépendance ainsi que la vie privée et familiale. L’aménagement d’espaces communautaires offre aux résidents l’occasion de se rencontrer, d’échanger et de participer à diverses animations. Une surveillance est assurée 24h/24.

Idéalement situé à proximité d’un centre de soins, l’HGS doit aussi être en mesure de fournir certaines infrastructures (magasins, transports publics, coiffeur, etc.). Les pensionnaires ont la possibilité d’emménager avec leurs propres meubles et peuvent être accompagnés de leur conjoint.

Le principe de l’HGS vise à réduire les surfaces communes en faveur des espaces privatifs. Cet aspect implique de faire appel à des prestataires médico-sociaux externes à l’HGS. Par conséquent, chaque pensionnaire est responsable des prestations qui lui sont attachées.


Publié le Mercredi 7 Avril 2004 dans la rubrique Habitat | Lu 2049 fois