Sommaire
Senior Actu

Ethnodyne Visio : un complément alimentaire pour les troubles de la vision liés à l'âge

Alors que le laboratoire Ethnodyne vient de commercialiser un tout nouveau complément alimentaire, Ethnodyne Visio, destiné à améliorer la vision des personnes âgées, notamment en cas de DMLA, le Docteur Marcel Ceddaha, médecin ophtalmologiste à l’Institut Vernes de Paris, revient sur les bienfaits de ce nouveau produit.


Ethnodyne Visio : un complément alimentaire pour les troubles de la vision liés à l'âge
Ethnodyne Visio est un complexe végétal actif composé d’une association de trois extraits de plantes qui figurent parmi les plus connues et les plus étudiées de la médecine traditionnelle indienne (Withania Somnifera, Bacopa Monnieri et Emblica Officinalis), et de vitamine B2 et dont les effets sur le modèle de la vascularisation maculaire sont aujourd’hui scientifiquement démontrés.
 
Comme l’indique le docteur Marcel Ceddaha, « avec l’allongement de la durée de la vie, les pathologies oculaires ne cessent d'augmenter. Si la plupart, comme la presbytie ou la cataracte, peuvent aujourd’hui se soigner assez facilement, d’autres sont plus difficiles à prendre en charge. C’est le cas, par exemple, de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ».
 
Et de poursuivre : « directement liée à l’âge, elle débute après 50 ans, les risques s'accroissant avec le temps. Sa prévalence est ainsi de 1% chez les moins de 55 ans, mais de 25% chez les plus de 75 ans. Environ 1,5 million de personnes sont touchées en France. Chez cette typologie de patients, il existe une demande de compléments alimentaires en accompagnement de leurs traitements ».

Rappelons qu’actuellement, aucun traitement ne permet de guérir définitivement d’une DMLA. Les solutions existantes peuvent au mieux ralentir la progression de la maladie. D’où l’intérêt d’un dépistage précoce, notamment chez les jeunes seniors... 
 
« Une supplémentation en antioxydants (vitamines B, C, E), en certains minéraux (zinc, cuivre) est souvent prescrite par les ophtalmologues dans le cadre de la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Il semble en effet que des apports en antioxydants pourraient permettre de ralentir l’évolution de la DMLA. Le complément alimentaire n’a pas de visée thérapeutique : il intervient en soutien du traitement approprié prescrit par le médecin » indique encore ce spécialiste.
 
« Ce complément alimentaire a été élaboré en prenant en considération l’utilisation des plantes dans la lutte contre le vieillissement par les médecines traditionnelles et en particulier par la médecine ayurvédique. C’est une approche innovante et absolument sans précédent. L’association des connaissances du Docteur Cariel et des moyens de recherche de l ‘ICSN a permis de mettre au point un complément alimentaire alliant le meilleur des plantes utilisées dans l’Ayurvéda. Aujourd’hui, en associant de façon synergique des extraits de trois plantes et de vitamine B2, est un nouveau référent dans le domaine des compléments alimentaires à « visée ophtalmologique ».
 
« J’ai effectivement conseillé à certains de mes patients, atteints de différentes pathologies liées au vieillissement oculaire, de prendre ce produit en accompagnement du traitement médical que je prescris habituellement. Pour ceux qui ont effectivement suivi mon conseil et effectué une cure de ce produit, j’ai pu constater de nombreux retours extrêmement positifs et une satisfaction générale assez surprenante. Vous savez, perdre son acuité visuelle, parfois de façon très rapide, peut conduire à un état général de la personne assez déprimé, voire dépressif, car c’est une situation difficile à accepter. Or, j’ai eu l’impression que les patients qui avaient accompagné leur traitement d’une prise régulière de ce complément alimentaire avaient constaté des effets extrêmement positifs et avaient retrouvé beaucoup d’entrain dans leur vie quotidienne, même chez des patients très âgés » conclut le praticien.
 
Recommandé dans l’accompagnement des traitements des troubles de la vision lié à l’âge, ce complément s’utilise en cure de 1 à 3 mois, plusieurs fois par an, à raison d’une ampoule par jour, le matin au petit-déjeuner. Ce produit, sans toxicité et sans effets secondaires connus, est en parfaite conformité avec la législation en vigueur des compléments alimentaires. Vendu en boîte de 30 ampoules de 10 ml en pharmacie et sur le site www.ethnodyne.com. Par contre c’est cher : compter 98 euros la boite.


Publié le Mardi 7 Juillet 2015 dans la rubrique Santé | Lu 2188 fois