Sommaire
Senior Actu

Eté 2016 : mise en place d'une campagne de prévention des cambriolages

Bientôt les grandes vacances ! Enfin… Les bagages sont presque terminés, les plantes arrosées, l’eau et le gaz coupés, les volets fermés, etc. Il faut maintenant prendre la route. Mais à chaque départ, c’est la même angoisse. Celle du cambriolage ! Afin de rassurez les citoyens, le ministère de l’Intérieur lance une campagne de prévention des cambriolages.


En 2015, assure le communiqué du ministère « il a été constaté une baisse des cambriolages de logement pour la troisième année consécutive depuis la mise en oeuvre du plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée ». Et de préciser : « en 2015, 233.541 cambriolages de logements ont été constatés, en baisse de 0,9 % par rapport à l’année précédente (source : ministère de l’Intérieur / SSMSI / Interstats) ».
 
Pour autant, il convient de rester très vigilant ! En effet, pendant les crues des derniers jours, des cambrioleurs ont profité de l’absence des propriétaires pour dévaliser les maisons évacuées. Alors, dans ce contexte, les grandes vacances sont du « pain béni » pour les malfrats qui redoublent d’activité pendant cette période de l’année.  
 
Pour éviter les cambriolages, un dispositif a prouvé son efficacité en 2015 : l’opération tranquillité vacances (OTV), qui consiste à demander la surveillance de son domicile, en son absence, par la police ou la gendarmerie, à l’occasion de leurs patrouilles. « Sur l’agglomération parisienne, aucun domicile surveillé n’a été cambriolé. En milieu urbain, sur 135.375 domiciles surveillés, 0,15 % cambriolages ont été déplorés, contre une moyenne nationale de 0,96 %. En milieu rural et péri urbain, le dispositif s’est également montré efficace » indique le ministère dans son communiqué.
 
Ce n’est pas compliqué à mettre en place : au minimum 48h avant de partir, prévenez la police ou la gendarmerie de votre absence prolongée afin qu’ils puissent surveiller votre domicile lors de leurs patrouilles. Pour ce faire, deux solutions : soit vous remplissez le formulaire OTV dans le commissariat ou la brigade de gendarmerie les plus proches de chez vous, soit pour Paris et les départements 75, 92, 93, 94 sur le web grâce au service en ligne OTV (mon.service-public.fr). Attention, si vous revenez avant, prévenez les forces de l’ordre ! En cas de problème (tentative d’effractions ou effractions), vous serez prévenu afin de pouvoir agir au plus vite et de limiter les dégâts.
 
Autre dispositif dissuasif : l’entente entre voisins pour surveiller leur quartier, à travers des partenariats de participation citoyenne conclus entre le maire, les habitants et les forces de sécurité. En cas de comportement inhabituel et suspect, les habitants peuvent immédiatement prévenir leurs contacts au sein de la police ou de la gendarmerie. Ces partenariats sont aujourd’hui noués dans chaque département, plus nombreux d’année en année. Pour tout renseignement, les particuliers doivent contacter leur maire.
 
D’autre part, la police vous propose quelques recommandations à suivre, pour une fois encore, limiter la casse. Ou les casses plutôt… Tout d’abord, ne laissez pas votre courrier s’accumuler dans la boîte aux lettres. La Poste ou votre gardienne peuvent les conserver pour vous. Vous pouvez même le renvoyer vers votre lieu de vacances.
 
Pensez aussi à demander à un proche ou à un voisin de passer chez vous pour ouvrir/fermer les volets, pour allumer une lumière (des programmateurs mettent en marche tout matériel électrique). Sachez qu'il existe aussi des solutions qui, grâce aux NTIC, vous permettent de visualiser votre appartement à tout instant, sur votre téléphone mobile, même en étant à l'autre bout de la planète.
 
N’oubliez pas de renvoyer votre ligne téléphonique fixe vers un autre numéro auquel une personne pourra répondre (vers un numéro de mobile par exemple). De cette manière, un cambrioleur qui appelle chez vous ne saura pas que l’appartement est vide. Autre point important : ne jamais inscrire votre adresse sur votre trousseau de clés ! C’est le meilleur moyen de se faire cambrioler en cas de perte. De même qu’il ne faut jamais les laisser dans votre boite aux lettres. Attention, il est également conseillé de rester prudent sur les réseaux sociaux, en ne diffusant pas d’information sur ses vacances (date, lieu, photo, etc.).
 
Si vous êtes victime ou témoin d'un cambriolage, composez le 17 (depuis un poste fixe) ou le 112 (depuis un mobile). Sachez que la majorité des arrestations en flagrant délit survient à la suite d’un signalement par le voisinage. Sachez également que le dépôt de plainte après un cambriolage est indispensable. Il permet aux cellules anti-cambriolages de faire des recoupements et ainsi d’appréhender les malfaiteurs. La police technique et scientifique se déplace sur chaque cambriolage pour relever les traces et indices. Sur ce, bonnes vacances !


Publié le Mardi 7 Juin 2016 dans la rubrique Société | Lu 1168 fois