Sommaire
Senior Actu

Eté 2007 : la Fondation de France se mobilise pour combattre l’isolement des seniors

La question de l’isolement des personnes âgées fait chaque été la une de la presse. Les vacances scolaires, l’éloignement des proches et parfois la hausse des températures font de cette période un moment particulièrement difficile pour les 37% de Français de plus de 60 ans qui vivent seuls*. La Fondation de France soutient, partout en France, tout au long de l’année, des associations, des centres sociaux et des établissements qui apportent des réponses alternatives à l’isolement des personnes âgées.


250 projets de lutte contre l’isolement soutenus depuis 2001

« Vieillir dans son quartier, dans son village » : c’est à partir de ce souhait largement exprimé par les Français que la Fondation de France soutient chaque année 35 initiatives originales qui répondent à quatre critères essentiels : renouer des liens de voisinage, rompre l’isolement, favoriser l’autonomie et valoriser les personnes. Ces projets s’articulent essentiellement autour de trois grandes thématiques :
1. la mobilité : 14% des initiatives soutenues préviennent le vieillissement en favorisant le déplacement des personnes âgées en milieu urbain et périurbain.
2. la vie sociale et la lutte contre l’isolement : ces deux problématiques représentent 35 % des projets, une part en constante progression.
3. l’habitat : élément clé de la socialisation des personnes, le logement regroupe 24% des projets soutenus.

À titre d’exemples :
A Paris, Délidémo propose un service de bibliothèque à domicile
Rassembler les générations autour du livre, c’est l’objectif de l’association Délidémo dans le 12ème arrdt. Avec l’aide de bénévoles, elle propose un service de portage de livres à domicile. Un bénévole rend visite chaque semaine aux personnes âgées pour leur proposer un large choix d’ouvrages. Ce moment est l’occasion d’un échange et la création d’un véritable lien. Chaque lecture est l’occasion d’une critique faisant l’objet d’un article dans « La Gazette » de l’association. .../...
Eté 2007 : la Fondation de France se mobilise pour combattre l’isolement des seniors

Eté 2007 : la Fondation de France se mobilise pour combattre l’isolement des seniors
Les « veilleurs de la vieillesse » brisent l’isolement des plus âgés à Voisins le Bretonneux (78)

Pendant tout l’été, la coordination gérontologique de Plaisir, met en place au sein de la commune de Voisins le Bretonneux, un réseau de solidarité en faveur des personnes âgées isolées de plus de 75 ans. Une dizaine de bénévoles, des mères de familles et des jeunes retraités soutenus par une quinzaine d’étudiants, se relaient à leur domicile. Les visites donnent lieu à des discussions ou des sorties permettant de briser l’isolement important dans cette ville des Yvelines.

Une association parisienne rassemble sous le même toit, personnes âgées et étudiants
L’association PariSolidaire met en relation un senior (dit accueillant) qui propose une chambre à son domicile et un étudiant (dit accueilli) qui offre des services ou une participation financière en échange de cet accueil. L’association réalise une démarche de sélection et d’accompagnement de ces « binômes » basée sur les notions d’engagement, de solidarité et de citoyenneté. Une charte a été créée pour formaliser la démarche. Cette initiative remporte un vrai succès. À ce jour, les 160 binômes constitués répondent efficacement à deux problèmes : l’isolement des personnes âgées et la pénurie de logements pour les étudiants.

De Lyon à Ouroux sous le Bois (71) : PariSolidaire prend des vacances
Grâce à l’association PariSolidaire, Mme C., âgée de 74 ans, va passer ses vacances en compagnie de Sana, étudiante. Habituée à partager son logement du 9ème arrdt de Lyon pendant l’année scolaire, elle va pouvoir grâce à cette initiative, partir en vacances accompagnée. Sana, quant à elle, peut ainsi passer une partie de l’été à la campagne.

A Paris, jeunes et anciens se retrouvent à « La Maison Ouverte » pour partager ateliers créatifs et activités corporelles
« Vieillir c’est s’épanouir, découvrir et faire grandir ses talents ». C’est le credo de Gisèle Bessac, directrice de la Maison Ouverte, lieu de ressources pour les personnes âgées du 14ème arrdt. La Maison ouverte offre à la fois un accueil, une écoute, des activités corporelles, artistiques et culturelles (groupes de discussion et consultation avec un psychologue, danse et mouvement, couleur et image, chant, yoga…). Du 16 juillet au 31 août 2007, ce sont des ateliers de toutes natures qui sont proposés : confiture, tai chi, peinture et photo…l’occasion pour toutes les générations de se retrouver autour de passions communes.

Photo de famille à Fournels
Concilier dans un canton rural action culturelle, logement social et lien intergénérationnel, c’est le défi relevé par le maire de Fournels, en Lozère. Du 14 juillet au 15 août, des ateliers photos sont mis en place à l’intention de 15 résidents de la maison de retraite de la commune, âgés de 82 à 90 ans. L’objectif : créer un livre retraçant l’histoire de chacun à travers prises de vues et recueil de témoignages.

Quelques chiffres sur l’isolement des personnes âgées en France

Un Français sur cinq a aujourd’hui 60 ans ou plus, soit 12,7 millions de personnes(1). Parmi elles, 4,3 millions ont plus de 75 ans. En 2050, 22,3 millions de personnes auront plus de 60 ans, soit le tiers de la population totale.

37%(2 ) des français de plus de 60 ans déclarent « Vivre seuls, sans conjoint ni personne d’autre ». Leur proportion a triplé depuis 1962. À cet isolement résidentiel, souvent synonyme de rupture du lien social, s’ajoute un sentiment de solitude qui se fait croissant avec l’âge.

La solitude frappe d’abord les femmes : une femme sur cinq de plus de 75 ans vit en couple contre deux hommes sur trois aux mêmes tranches d’âge (3).

Le vieillissement isole. L’âge charnière se situe entre 79 et 83 ans, âge où la perte du conjoint, des douleurs physiques plus présentes, une perte d’autonomie, renforcent le sentiment de solitude. Hormis le facteur de l’âge, de multiples variables entrent en jeu :
23% des plus de personnes de plus de 84 ans vivent seules ou à deux. La fréquentation d’un groupe ou club décroît avec l’âge passant de 66% pour les sexagénaires à 37% pour les plus âgés. Une personne sur cinq a souffert « d’un état dépressif » à un moment donné(4).

1 - Selon une enquête réalisée par le collectif « Rompre la solitude » : isolement et vie relationnelle des personnes âgées
2 - Selon une étude nationale sur la solitude réalisée par le CREDOC, 1999
3 - Chaleix M. (2001). « 7.4 millions de personnes vivent seules en 1999 », Insee Première
4 - Source Credoc, 1999


* Selon une étude nationale sur la solitude réalisée par le CREDOC, 1999


Publié le Jeudi 12 Juillet 2007 dans la rubrique Social | Lu 5949 fois