Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis : arrestation d’un braqueur de banque âgé de 70 ans

La police et le FBI ont arrêté cette semaine, Donald D. Cesare, un homme âgé de 70 ans, pour le braquage jeudi dernier d’un établissement de la First National Bank en Pennsylvanie (nord des Etats-Unis). Le septuagénaire a indiqué qu’il avait commis ce crime pour tenter de régler ces problèmes financiers.


Contrairement à ce qu’aimeraient bien nous faire croire les professionnels du marketing, qu’ils soient Français, Allemands ou qu’ils habitent aux Etats-Unis, tous les seniors ne sont pas riches. Et certains, désespérés, ne trouvant plus aucune solution à leurs problèmes, tentent le tout pour le tout et commettent l’irréparable.

Pour preuve, aux Etats-Unis, un septuagénaire sans passé judiciaire, vient de commettre un hold-up qui devait lui permettre de régler ses problèmes financiers…, indique un article du quotidien GoErie.com. Ainsi, jeudi dernier, Donald D. Cesare a braqué une agence de la First National Bank de Millcreek Township (Pennsylvanie) armé d’un vieux pistolet (hors d’usage) et le visage caché derrière un bandana blanc.

Il a été arrêté peu de temps après le braquage. La police a retrouvé l’arme et 6.172 dollars (4.200 euros) dans un sac. Le septuagénaire a immédiatement reconnu les faits et suivi la police –dans sa propre voiture- sans contester. Le vieil homme regrette son geste et a présenté ses excuses au responsable de l’agence bancaire. Il risque 45 ans de prison et une amende 500.000 dollars.

« Parfois, les circonstances entraînent les gens à faire des choses stupides » a déclaré l’un des policiers en charge de cette enquête. .../...

En octobre dernier, la police québécoise a arrêté quatre seniors âgés de 60 à 71 ans à Rougemont (région administrative de la Montérégie) pour trafic de stupéfiants et cigarettes de contrebande. Apparemment, ce quatuor de seniors, menait ses affaires illégales à un rythme effréné. Ils ont été accusé de « possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic » et de « revente illégale de cigarettes de contrebande ».

En France, en avril 2007, deux retraités septuagénaires vivant dans les Landes ont été incarcérés pour trafic de cannabis entre l'Espagne et la France. Ils profitaient de leur statut de seniors « sans histoire » pour passer de la drogue (plusieurs dizaines de tonnes au total) cachée dans leur camping-car.

Ces cas mettent en relief le développement à travers le monde d'un phénomène relativement nouveau : celui de la criminalité senior -ou crime gris. Au Japon par exemple, l'Agence nationale de la police (NPA) a constaté qu'en 2005, 11% des crimes et délits étaient commis par des personnes de 60 ans et plus contre 9.4% en 2004 et 2.2% en 1990. Par ailleurs, alors que la population senior japonaise a augmenté de 1.7 fois entre 1990 et aujourd'hui, les arrestations de personnes âgées ont été multipliées par 6.6 sur la même période.

Selon les experts nippons en matière de criminologie, cette augmentation de la criminalité chez les seniors s'explique principalement par l'explosion de la cellule familiale, par la pauvreté et par l'isolement des personnes âgées.


Publié le Vendredi 16 Novembre 2007 dans la rubrique Société | Lu 6740 fois