Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Vers l’approbation de la kératoplastie conductive pour traiter la presbytie


Une commission de scientifiques de la « Food and Drug Administration » (FDA) a donné la semaine dernière son aval quant à l’approbation de l’utilisation de la kératoplastie conductive (CK) pour corriger la presbytie, évolution naturelle de la vue à partir de la quarantaine. Cette difficulté à voir de près résulte d'une perte de souplesse du cristallin.

La kératoplastie conductive est une méthode utilisant des fréquences radio remodelant le tissu cornéen, et corrigeant ainsi la vision. Contrairement à la chirurgie laser, la technique CK n’exige aucune incision et ne dure que trois minutes, relate le journal américain «The SunHerald ».

Cela veut-il dire que les personnes souffrant de presbytie pourront se débarrasser définitivement de leurs lunettes ? Pas tout à fait car les effets obtenus par l’intervention s’estompent au bout de quelques années. Il est alors nécessaire de répéter l’opération.

La kératoplastie conductive avait déjà été approuvée aux Etats-Unis en 2002, dans le traitement de l’hypermétropie, une forme nettement moins répandue de trouble de la vue.

La technique peut actuellement être pratiquée légalement par les médecins, mais le feu vert de la FDA permettra à la société privée qui produit la CK de la commercialiser en tant que traitement contre la presbytie. La FDA quant à elle, suit généralement l’avis de ses commissions de scientifiques.


Publié le Mercredi 11 Février 2004 dans la rubrique Santé | Lu 436 fois