Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Une réaction positive aux émotions permettrait de rester en meilleure santé


L’activité cérébrale influencerait les fonctions immunitaires, révèle une étude récente de l’université de Wisconsin- Madison. En mesurant l’activité cérébrale de 52 individus entre 57 et 60 ans, les chercheurs auraient découvert que les personnes ayant une plus forte activité dans le côté gauche du cortex préfrontal, associée aux réponses émotionnelles positives des individus, avaient aussi une réponse immunitaire plus forte face à la maladie.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont mesuré l’activité cérébrale dans cette région du cerveau durant un test où on demandait aux sujets de se remémorer des moments de grande émotion. Puis ceux-ci ont été vaccinés contre la grippe. Les chercheurs ont ensuite prélevé des échantillons de sang pour observer le nombre d’anticorps contre la grippe. Six mois après avoir été vaccinés, les sujets ayant auparavant présenté une plus grande activité dans la région gauche du cortex préfrontal auraient également développé un plus grand nombre d’anticorps.

Pour les chercheurs, cette étude prouverait donc que les personnes avec des dispositions émotionnelles positives seraient en meilleure santé que les autres.



Publié le Jeudi 6 Novembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 391 fois