Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Une formation pour apprendre à soigner les seniors des communautés minoritaires


Un module de formation sur les minorités ethniques âgées a récemment été mis en place à destination des étudiants de la Faculté de Médecine du Kansas. Selon Anne Walling, professeur de médecine familiale et communautaire dans cette université, « les études montrent qu’en 2030, une personne âgée sur quatre sera issue d’une minorité. Il est donc important que les étudiants en médecine d’aujourd’hui, qui sont les docteurs de demain, sachent tenir compte des caractéristiques des patients et de leur famille en fonction des différentes minorités.

Elle considère que les personnes âgées ont acquis au cours de leur vie leur propre vision des questions de santé. Le personnel soignant devra savoir gérer ces particularités afin d’exercer la médecine dans les meilleures conditions possibles. Le praticien doit également faire très attention à son attitude envers le malade. Un sourire par exemple, peut être perçu comme un signe amical mais aussi comme une attitude désinvolte.

En effet, chaque minorité a sa représentation spécifique de la médecine qui vient s’ajouter au caractère individuel du malade. Certaines de ces minorités auraient tendance à sous-estimer les maladies –les considérer comme passagère par exemple- et d’autres à ne pas transmettre toutes les informations au médecin.

Les étudiants apprendront donc à ménager les sensibilités de chacun et à ne pas de tomber dans le stéréotype lors des consultations et des soins.


Publié le Jeudi 11 Mars 2004 dans la rubrique Santé | Lu 421 fois