Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Une campagne pour motiver les boomers réticents à s’investir pour autrui


Le Centre de Communication pour la Santé de Harvard et le Fondation MetLife ont récemment annoncé leur intention de lancer une campagne nationale d’information à l’encontre des baby boomers.

Il s’agit d’encourager les retraités et ceux qui vont bientôt l’être à prendre part à diverses associations et groupes de travail pour ne plus être considérés comme une charge mais bel et bien comme un atout pour la société américaine, comme le note le star tribune le 5juillet.

La première vague des 77 millions de boomers américains se rapproche tout doucement de l’âge de la retraite. Bien qu’ils soient nombreux à déclarer être prêts à s’investir personnellement pour les autres une fois qu’ils s’arrêteront de travailler, bien peu passent à l’action, prétextant le plus souvent un manque de temps.

Comme le stipulent les instigateurs du projet, « les boomers représentent un potentiel social sans précédent ». Avant d’ajouter que s’ils ne s’investissent pas davantage une fois en retraite, « la société les considérera comme un fardeau, en aucun cas comme un enrichissement. »

La question est de savoir comment motiver cette génération de boomers qui sont en général moins enclins que leurs parents à voter, à rejoindre des groupes communautaires ou à mettre leur temps libre ou leur argent au service de leurs concitoyens.

C’est là qu’intervient la campagne. Convaincus que la réponse se trouve dans l’image des boomers que renvoient les medias, et notamment la télévision, Susan Moses, co-responsable du projet, prévoit de travailler avec l’équipe créative d’Hollywood et de présenter des boomers actifs et bénévoles par le biais de différents programmes.



Publié le Lundi 19 Juillet 2004 dans la rubrique Société | Lu 1572 fois