Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Une association travaille à la complète intégration des seniors dans la société


Comment réagir face au vieillissement de la population ? C'est à cette question que les collectivités américaines vont devoir réfléchir rapidement. Si aujourd'hui les dépenses de santé qui concernent les seniors s’élèvent à 1,4 milliards de dollars (un peu moins de 1,2 milliards d'Euros), elles continueront de croître inexorablement. D'ici 2030, les plus de 60 ans seront environ 71 millions, contre 35 millions aujourd'hui. Alors que l'on attend des seniors qu'ils prennent leurs responsabilités afin de gérer au mieux les dernières années de leur vie, quelles possibilités leur offre-t-on pour y parvenir ? La génération qui leur succèdera devra-t-elle prendre en charge l'afflux de dépenses ?

Les différentes études réalisées sur le bien-être des seniors tendent à prouver qu'un exercice physique régulier, une bonne alimentation et un contact fréquent avec l'extérieur seraient des facteurs de « vieillesse heureuse ». Mais pour compléter ce tableau, il faudrait aussi intégrer les seniors sur un plan économique et social. Acteurs à part entière, ils sont aussi des consommateurs et des travailleurs susceptibles d'apporter des ressources supplémentaires. Un point crucial puisqu'il s'agit aussi de protéger la qualité de vie des familles qui peuvent avoir à charge certains proches.

Une action préventive s'est initiée aux Etats-Unis. Le but de ''Healthy Aging'' (Vieillir en bonne santé) est de déjouer les complications de santé qui sont monnaie courante chez les seniors. Elle encourage donc les radiographies de contrôle, le traitement des maladies chroniques, et tente de faire prendre conscience de l'importance d'une bonne hygiène de vie. Parallèlement, cette action espère influencer les élus et les inciter à améliorer la vie de quartier en se souciant davantage des personnes âgées.





Publié le Mardi 25 Novembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 441 fois